Yamaha 125 TW, le Trail Way indestructible.

0
7675
2009-yamaha-tw125-1999-1024
La TW Yamaha, se place en compromis judicieux entre ville et campagne.

Historique :

Sortie en septembre 1998 sur le marché européen la TW 125 signifiant  » Trail Way  » (randonnées en forêt ou au bord de la mer ) deviens malgré elle, la citadine idéale pour les débutants, titulaires d’un permis B. Elle séduit par sa facilité de conduite tout autant que par son aspect rassurant.se présente comme un deux roues de loisir, bien adapté à ses performances modestes avec un look accrocheur, aussi à l’aise en ville, à la campagne que sur les bords des plages.

Avec son habillage menu et ses gros pneus à crampons, la TW 125 présente une ligne rigolote et originale. Certes, son équipement est limité, mais la fabrication plutôt soignée. Cette « curiosité » n’en demeure pas moins une vraie petite moto faite avant tout pour rouler, sobrement propulsée par le rustique mono cylindre de la populaire Yamaha SR 125.

S’il ne faut pas lui prêter des performances trop ambitieuses (ce moteur est davantage réputé pour sa grande simplicité et son extrême fiabilité que pour ses performances en termes de vitesse et d’accélérations) il n’en fait pas moins son travail. Il n’y a que proche de son maximum (aux alentours des 110 km/h compteur) qu’il propage des vibrations dans toute la moto ! La selle un peu dure et étroite se fait rapidement remarquer par le pilote ou son éventuel passager. Il n’empêche que la TW reste sympa à piloter, une fois habitué à ces gros pneus qui résistent un peu en virage.

Les évolutions type I et type II : La TW125 a subi un lifting pour son millésime 2002 (présentation à Paris au Mondial du deux-roues 2001).

Les deux versions 125 cm³ (surnommées type I et type II) se différencient notamment par :

Leurs pneus : crampons avant 2002 (Bridgestone TW31 & TW34), profil slick après (Bridgestone TW203 & TW204).
leurs phares rectangulaire, et saute-vent avant 2002, puis rond chromé.
la batterie : à l’électrolite liquide avant 2002, au gel électrolytique après.
le carburateur : Teikei YP24P/1 pour le type I, Teikei MV28P/1 à dépression pour le type II.
le frein arrière : tambour de 110 puis 130 mm.
le kit chaîne : chaîne renforcée avant 2002 puis O-R-R après, couronne de transmission de 50 puis 51 dents.

La selle : 2 tons puis unie.
la trappe de réservoir d’essence, plus petite pour le type II.
Les écrous du carter moteur et les écrous de fixation de roue sur la fourche avant.
les insignes du réservoir, d’abord vernis, et les autocollants des caches latéraux.
les garnitures de carénage et du garde-boue.
la grille de la ligne d’échappement…

A partir de 2003 (nouvelle réglementation européenne), les TW125 n’ont plus d’interrupteur de phare, autre modification importante la patte de fixation du silencieux.

Depuis le 1er janvier 2007, la Yamaha TW n’est plus importée en Europe, normes Euro 3 obligent.

Caractéristiques :

Moteur : monocylindre, 4 temps, refroidi par air, puissance 12 ch., démarrage électrique, freins AV à disque / AR à tambour.

Chiffres : vitesse maxi 100 km/h, consommation moyenne 4 l/100 km, autonomie moyenne 175 km.

Vidéo présentation de la Yamaha TW 125, avec Nicolas Marcadé.

A savoir:

En 2002, la TW125  Yamaha, s’est vue dotée d’un tout nouveau phare rond placé dans une coque chromée et les pneus ont bénéficié d’une nouvelle sculpture, permettant ainsi une meilleure adhérence. Elle est disponible en 3 couleurs : Silver Ice, Graphic Blue, ou Performance Red.

Prix clés en main (tarif 2009) est de :  3 209 € TTC

En occasion une Yamaha TW 125 cc parfait état année 2005 se négocie (à titre indicatif) entre 2 500 € pour 2900 km et 1 500 € pour 14.O00 km.

Pour avoir un avis sur la moto, Ciao.fr rubrique moto dont voici le lien : http://www.ciao.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom