Watt&Sea : l’hydrogénérateur Cruising remporte le « Pittman Innovation Award 2013 », catégorie systèmes !

0
705
photo-hydro-Watt&Sea
Photo : l’hydrogénérateur Cruising en croisière, en position relevée sur First 40.7

L’hydrogénérateur Watt & Sea déjà récompensé au Nautic 2010 « prix Bateau Bleu », par la Fédération des industries nautiques et du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques, une nomination au METS Design Award 2011 et l’obtention du « Segeln Design Award 2012», reçoit une nouvelle fois les honneurs de l’industrie nautique mondiale, en remportant le Pittman Innovation Award 2013, « catégorie systèmes ». Cette distinction décernée par le plus prestigieux magazine de voile Nord Américain, vient récompenser le travail effectué par l’équipe de Watt&Sea ainsi que les partenaires financiers, techniques et institutionnels qui se sont engagés au côté de cette start-up depuis 2009, dans son audacieux projet d’hydrogénérateurs.

Pour produire de l’énergie au large avec une solution simple, compacte et respectueuse de l’environnement, l’hydrogénérateur Watt&Sea est la réponse idéale ! Ce système commercialisé depuis septembre 2010 est une solution performante et non polluante d’autonomie énergétique autant qu’un équipement de sécurité à bord des voiliers de course et de croisière.

Les premiers ampères sont générés à partir de 3 noeuds. En plus de ses atouts esthétiques, de confort sonore et de sécurité-fiabilité, l’énergie produite en navigation est telle, que le coût du système à l’ampère produit est très compétitif et permet des économies de carburant significatives. C’est également un équipement clé pour alimenter les instruments de sécurité à bord (VHF, iridium, pilot, IT etc.): parc de batteries détérioré ou moteur en panne. Le produit permet par ailleurs de réduire l’impact sur l’environnement en remplaçant par de l’énergie renouvelable, les générateurs utilisant des énergies fossiles !

Vidéo : Le leitmotiv de Jean Le Cam sur ce Vendée Globe « et si on consacrait plus d’énergie à en consommer moins « . Pour produire l’énergie dont il a besoin à bord de SynerCiel, Jean le Cam et son équipe ont choisi une solution écologique : les hydrogénérateurs Watt&Sea. Avec son humour habituel, il témoigne de sa satisfaction dans une vidéo didactique.

A savoir :

Le projet Watt & Sea est né lors du Vendée Globe 2008-2009. Le rochelais Yannick Bestaven skippeur de l’ex « Aquitaine innovations » d’Yves Parlier, souhaite alors, alléger son bateau pour en augmenter les performances.

Source de l’information : Magalie Raison/Watt & Sea

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom