Volvo Ocean Race : L’équipage espagnol de Telefónica se frotte à deux énormes vagues.

0
508
photo-Telefonicavague-volvo-ocean-race
Les participants de la V.O. Race ont dû faire face à une tempête australe qui a balayé le Pacifique Sud.

Un week-end mouvementé dans la légende de cette course. En effet, les onze personnes qui forment l’équipage espagnol Telefónica, mené par le skippeur Iker Martínez, double médaillé olympique et deuxième de la précédente Barcelona World Race, ont dû faire face, il y a quelques jours, alors qu’ils traversaient l’océan Austral, à deux énormes vagues de près de 10 mètres de haut, venant balayer leur monocoque de 21,50 m de long (voir vidéo ci-dessous).

A noter :

Telefónica a dû freiner à cause d’une étrave endommagée, Camper s’est dérouté vers le Chili pour la même raison, et quant à Sanya, il a annoncé qu’il rejoindra la course à Miami.

Vidéo : La caméra installée sur le monocoque de course Telefónica a filmé la scène, où l’on voit l’équipage espagnol faire face à deux énormes vagues. Regardez, cela ne dure pas longtemps, mais c’est assez impressionnant.

Actualité :

Après que le vent se soit calmé, 20 à 25 nœuds d’ouest, et que les vagues se soient assagies, les équipages après un répit bien mérité, » ont renvoyé de la toile », et devraient atteindre d’ici peu le Cap Horn.

Au classement on trouve, Groupama sailing team premier, et Puma Ocean Racing, deuxième à 46 milles, et les Espagnols, troisièmes à plus ou moins 236 milles des premiers.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom