Vincent n’a pas d’écailles : un film fantastique signé Thomas Salvador.

0
894
photo-film-Vincent-n-a-pas-d-ecailles-2015
Vincent a un pouvoir extraordinaire. Quand il entre en contact avec l’eau, sa force et ses réflexes décuplent.

Pour vivre pleinement un pouvoir extraordinaire, un homme s’installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux…

Ce premier film ambitieux de Thomas Salvador, 42 ans, qui s’est déjà taillé une belle réputation dans l’univers des courts-métrages et qui interprète ici le rôle-titre, nous entraine dans une histoire poétique et fantastique ou les super-héros n’ont pas vocation à sauver le monde. En ce qui concerne la bande originale, celle-ci se révèle assez sobre car Thomas Salvador privilégie les bruits de la nature et plus particulièrement le bruissement de l’eau. Le cinéaste a néanmoins demandé à un flutiste d’accompagner les mouvements de son personnage, une musique qu’il voulait « dynamique et ouverte ».

Synopsis :

Vincent paraît être un jeune homme banal. Il est pourtant doué de pouvoirs extraordinaires au contact de l’eau : sa force est décuplée, sa résistance plus forte et ses réflexes accélérés. Pour exploiter et profiter de ses capacités hors-normes, il décide de s’établir dans une région rurale où les rivières et plans d’eau foisonnent. Il rencontre bientôt la charmante Lucie et tous deux s’éprennent l’un de l’autre tandis que Vincent n’ose dévoiler à la jeune femme son secret. Mais un jour, Vincent se retrouve au centre d’une bagarre et n’a d’autres choix que d’utiliser ses dons surnaturels. Alors que Lucie découvre les pouvoirs de son ami, celui-ci décide de fuir…

Caractéristiques du film :

Interprétation : Thomas Salvador, Vimala Pons, Youssef Hajdi
Scénario : Thomas Salvador, Thomas Cheysson et Thomas Bidegain
Image : Alexis Kavyrchine
Son : Laurent Gabiot
Montage : Guillaume Saignol
Production : Christmas In July
Distributeur : Le Pacte

Vidéo : bande annonce du film « Vincent n’a pas d’écailles ».

A savoir :

Grand Prix du Jury au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux le long métrage Vincent n’a pas d’écailles sera en salle le 18 février 2015.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom