Vendée Globe : Le voilier de la Britannique Sam Davies a démâté.

0
630
photo-skippeuse-Samantha-Davies
Sur la zone où s’est produit le démâtage, le vent était de secteur sud-ouest et soufflait à 40 noeuds, avec une houle de 3 à 4 mètres, selon l’équipe de la navigatrice britannique.

Lors du démâtage de son monocoques de 60 pieds (18,28 m), Savéol, la Britannique (seule femme participant à cette 7eme édition), se trouvait à environ 130 milles (200 km) dans le nord-ouest de Madère. Samantha Davies (4e du Vendée Globe 2008-2009), a contacté ce jeudi 15 novembre la direction de course du Vendée Globe à 19h45 heure française (18h45 GMT) pour signaler que son bateau avait démâté. La jeune navigatrice (née le 23 août 1974 à Portsmouth), qui n’est pas blessée, est en sécurité à l’intérieur de son bateau Imoca dont elle a fermé toutes les portes étanches. Elle contrôle la situation et ne demande pas assistance. Elle est en combinaison de survie, son matériel de sécurité à portée de main.

Après avoir communiqué avec la navigatrice, la direction de course est entrée en contact avec le Cross Griz Nez pour déclencher un avis urgent aux navigateurs (AVURNAV). « Tous les navires naviguant dans un rayon de 200 milles autour du voilier Savéol ont été informés de l’incident et de la position du bateau ».

A noter :

L’équipe de Sam Davies n’a pas encore prononcé le mot, mais il semble évident que la Britannique va devenir le 3e skipper à abandonner dans cette 7e édition du Vendée Globe.

Vidéo : départ Samantha Davies (Vendée Globe 2012/2013).

A savoir :

Depuis le départ samedi 10 novembre? des Sables d’Olonne (Vendée), les mauvaises nouvelles s’accumulent. Il y a d’abord eu le faux-départ de Bertrand de Broc pour cause d’accrochage avec un semi-rigide, qui lui a valu 12 heures de retard. Puis, quelques heures après le départ, Marc Guillemot a perdu sa quille, contraint d’abandonner.

Lundi, c’est Kito de Pavant qui est entré en collision avec un bateau de pêche. Là aussi, avec abandon à la clé. Mercredi, Louis Burton a connu la même mésaventure. Mais il tente le coup de retourner aux Sables et de réparer avant de reprendre la mer.

Dernière minute : L’abandon de Sam Davies (officiellement annoncé ce vendredi matin), est donc le troisième depuis le départ, après ceux de Guillemot et De Pavant.

Informations du service presse du PC Course.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom