Une fuite dans un pipeline a causé une marée noire au large de la Californie.

0
427
Outre les garde-côtes, les bénévoles, le bureau californien des services d’urgence, l’organisation de protection de la faune California Fish and Wildlife et les pompiers se sont rendus sur place.

 

C’est un paysage de désolation qu’ont découvert les pêcheurs locaux et surfeurs de la côte Californienne ce mercredi alors qu’une fuite de pétrole a eu lieu près de Santa Barbara la veille. D’après les médias locaux, quelque 80.000 litres de pétrole auraient été déversés dans le Pacifique. Sur le comte Twitter @USCGLosAngeles, les gardes-côtes notaient, eux, que la fuite d’hydrocarbure s’étendait sur plus de 6 kilomètres de long.

 

GOLETA, CALIFORNIA - MAY 19: A boat with the nonprofit collective Clean Seas deploys a boom, with an oil platform seen in the distance, to try to contain an oil spill on May 19, 2015 north of Goleta, California. About 21,000 gallons spilled from an abandoned pipeline on the land near Refugio State Beach, spreading over about four miles of beach within hours. The largest oil spill ever in U.S. waters at the time occurred in the same section of the coast in 1969 where numerous offshore oil platforms can be seen, giving birth to the modern American environmental movement.   David McNew/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Goleta (Californie, Etats-Unis), un navire déploie un barrage flottant pour limiter les conséquences d’une fuite de pétrole.

 

La rupture d’un oléoduc, géré par la société Plains All American Pipeline, a entraîné une fuite d’hydrocarbure, mardi, au large des côtes californiennes. L’écoulement de pétrole a rapidement été neutralisé et, selon les gardes-côtes américains, une société spécialisée a été embauchée pour commencer les opérations de nettoyage. Selon les premières indications, le pétrole échappé a atteint un conduit menant à l’océan Pacifique et le littoral dans une proportion non encore déterminée.

Vidéo : un début de marée noire atteint les côtes de la Californie.

A savoir :

À titre de comparaison, la marée noire causée par l’incendie de la plate-forme pétrolière Deepawater Horizon en 2010 avait causé une fuite de 780 millions de litres de pétrole.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom