Un « go fast boat », arrêté au large des côtes marocaines.

0
7181
Un "go fast", c'est une vedette rapide utilisée dans le trafic de stupéfiants. Archives (DR).

Derrière cette expression, se cache un phénomène qui mobilise à plein temps sur terre comme en mer, les services des stups et brigade de la répression des fraudes. Les « go fast boat » en anglais, ce sont ces nouveaux passeurs à bord de bateaux de plus de 800 chevaux (200 km/h), chargés de haschich qui traversent la Méditerranée à toute vitesse, afin d’inonder, le marché Français, Espagnol et Italien, de cannabis marocain.

Les rares fois où ils sont repérés, ils jettent leur cargaison à la mer (voir vidéo ci-dessous). La police maritime doit alors réagir rapidement, et s’adapter. Pour cela, elle emploie parfois les grands moyens, tireur d’élite posté dans un hélicoptère,  commandos marine, et bateau ultra rapide, afin de prendre en flagrant délit ce tout nouveau genre de trafiquants.

Vidéo extrait : « Le trafic de haschich par bateau ».

A savoir :

On chiffre à une quinzaine de tonnes la quantité de drogue saisie depuis 2006 à bord de 19 « go fast », bateaux à moteur ultra-rapides. La quantité de drogue rejetée à la mer est quant à elle, estimée à plus ou moins 35 tonnes.

Actualité :

Une embarcation rapide « go fast » utilisée dans le trafic de stupéfiants, qui transportait plusieurs tonnes de drogue, a été interceptée par la marine française dans les eaux internationales, au large des côtes marocaines. Quatre Marocains qui se trouvaient à son bord ont été interpellés et remis vendredi aux enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la police judiciaire de Marseille. Les trafiquants ont toutefois eu le temps de jeter par-dessus bord, l’essentiel de la marchandise, avant d’être arrêtés. Seul un ballot de trente kilos de résine de cannabis a pu être saisi. L’affaire a été confiée à la Juridiction Inter Régionale Spécialisée (JIRS) de Marseille. (source judiciaire du samedi 27 novembre).

(Source vidéo) :  Pour en voir plus : http://www.vodeo.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom