Tsunami Japon: Sendai, ville portuaire meurtrie par le séisme.

5
837

Le séisme d’une violence jusque là inconnue au Japon,  a provoqué des vagues de dix mètres de hauteur qui se sont abattues sur les côtes de la préfecture de Sendaï à 130 km de l’épicentre et ont également touché la préfecture voisine de Fukushima.

tsunami-japon-18-photo

Dans le port de Sendai, ville la plus touchée, le tsunami a emporté avec une violence inouïe, voitures, maisons et bateaux, ravageant la zone portuaire, avant de s’engouffrer dans les rues et d’inonder l’aéroport régional. Une explosion majeure est a déploré dans une usine pétrochimique de Sendai.

Plus de 300 résidents piégés par la vague meurtrière qui a déferlé dans cette zone, n’ont pas survécu. Leurs corps ont été retrouvés sur une plage de Sendai.

La ville de Rennes (Ille-et-Villaine), jumelée depuis 1967 avec Sendai, la ville japonaise meurtrie par le tsnunami, est «bouleversée» par les événements. Son maire, Daniel Delaveau (PS), a adressé un courrier de soutien et veut aider sa jumelle.

On déplore également la disprition de 48 personnes dont 23 collégiens dans le port d’Ofunato (nord-est, 40 000 habitants). Au moins 300 habitations ont par ailleurs été détruites dans cette ville portuaire. Ofunato avait déjà été dévastée en 1960 par un énorme tsunami déclenché par un séisme survenu de l’autre côté du Pacifique, au Chili.

Vidéos Tsunami Japon: les zones portuaires dévastées

5 COMMENTAIRES

  1. Le seisme se dirige vers les etats unis…. comme quoi 2012 n’est pas loin, cest exactement ce que disaient les mayas…

  2. Le pire ce n’est pas le raz de marée, c’est ce qui va venir avec les conséquences des dégats que vont provoquer les problèmes des centrales nucléaires installées dans des endroits connus réputés pour des risques de seisme !

    Arrétons de construire des centrales nucléaires. STOP NUCLEAR !

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom