Tristan Casara, l’artiste dont tout le monde parle.

0
364
photo-the-avener_Tristan_Casara
The Avener, nom de scène de Tristan Casara, est en tête des ventes de musique électro depuis plusieurs semaines avec son tube Fade out Lines, «rework» d’une chanson de Phoebe Killdeer.

Déjà visionnée plus de 10 millions de fois sur Youtube, Fade Out Lines (un remix de la chanson de Phoebe Killdeer & The Short Straws), est incontestablement un buz, qui a propulsé The Avener, de son vrai nom Tristan Casara, né le 23 janvier 1987 à Nice, sur le devant de la scène. Dévoilé dans son intégralité le 19 janvier dernier, l’album The Wanderings of The Avener est une galette qui alterne savamment les morceaux entrainants qui ont ce pouvoir de faire naître en vous cette envie irrépressible de bouger ou de dodeliner de la tête. A écouter sans modération !

Pour la petite histoire :

Avant cette consécration, le jeune niçois a bien galéré. Venu à Paris «s’installer en tant que DJ résidant», il y reste deux ans seulement. «Le marché était compliqué. J’avais du mal à gagner ma vie alors je suis rentré à Nice. C’est ma ville, j’ai commencé là-bas, j’ai été DJ résidant à 17 ans. Les cachets n’étaient pas exceptionnels mais je pouvais travailler sur mes productions en plus de mon activité de DJ. A Paris, j’avais perdu toute créativité». Mais tout va bien aujourd’hui pour le jeune artiste, puisqu’il est en tête des ventes de musique électro, et titille même le roi Guetta avec son premier album The Wanderings of the Avener.

Vidéo : clip The Avener « Fade Out Lines ».

A savoir :

The Avener prépare une tournée estivale. «Le succès, ça me donne surtout encore plus de boulot. Je prépare un vrai show avec des musiciens, des vidéos, des effets spéciaux…Et puis je pense déjà au prochain album pour lequel j’aurai les moyens d’avoir des musiciens, et pourquoi pas des chanteuses».

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom