Traou Mad, les fameuses galettes de Pont Aven.

2
1394
palet-ok2-copie
La galette fine devenue la célèbre «galette de Pont Aven»®.

Traou Mad®; est d’abord le nom d’un sablé épais, inventé en 1920 par un boulanger de Pont-Aven, Alexis Le Villain.

Anecdote :

C’est en 1886, que le peintre Paul Gauguin encore « qu’un impressionniste », élève et ami de Pissarro, fera chanter les couleurs de cette petite cité bretonne, pleine de caractère et de lumière. Quelques années plus tard, en 1920, un autre artiste, un boulanger de Pont-Aven, Alexis Le Villain inventa un sablé épais: le Traou Mad (signifiant littéralement «Choses bonnes» en breton) qui deviendra par la suite les fameuses galettes de Pont Aven. Des sablés qui subliment la saveur authentique de la farine de froment, du beurre salé, du sucre, des œufs et du lait frais. Dans un souci constant de qualité et de tradition à préserver, l’entreprise artisanale s’est engagée pour le développement durable et le respect de l’environnement.

Historique :

Fondée en 1920, à Pont-Aven, petite citée des peintres rendue célèbre par Paul Gauguin et ses amis, la biscuiterie a conçu la galette épaisse à l’origine de son nom : Traou mad® puis la galette fine devenue la célèbre «Galette De Pont Aven»®.

L’entreprise dispose en outre d’un autre établissement situé à Quimper pour les crêpes dentelles et leurs diverses déclinaisons sucrées mais aussi salées.

traou-mad
L’appellation « Traou-Mad » est gravée sur chaque galette.

Dans les années 50, Marguerite, la fille d’Alexis Le Villain, transforme ce succès de proximité en une véritable entreprise, la société «S.A. Biscuiterie Le Villain» et engage des représentants à Paris et Nantes. En 1974, certaines étapes de la production et du conditionnement sont automatisés mais les ingrédients et la recette restent toujours les mêmes. Elle poursuivra les expériences savoureuses de son père en créant la fameuse « Galette De Pont Aven® ».

En 1985, l’affaire est vendue à Jean Mentheour. Celui-ci conserve la tradition artisanale et y ajoute une alliance originale de la peinture et de la gastronomie. En Effet, il fait figurer des œuvres de Gauguin sur les boîtes de biscuits : le succès est immédiat. Un logo associant Traou Mad® et Paul Gauguin scellera ce lien.

La société se diversifie en 1994 grâce à l’acquisition d’une usine de crêpes dentelles située à Quimper «Les Mascottes» puis de la société «Millcrepes» située à Collégien en région Parisienne.

C’est ainsi que sont lancés de nouveaux types de crêpes pour les cocktails.

En 2000, Thierry Mentheour succède à son père puis cède l’entreprise en 2006.
Aujourd’hui Olivier Kopp, après un parcours dans l’industrie agroalimentaire et dans la distribution moderne (il était cadre dirigeant au groupement Edouard Leclerc, et notamment l’un des responsables de la filiale Scamark du groupe en charge des marques de l’enseigne), continue, de par son expérience, de promouvoir Traou Mad®. Il s’est attelé à un vaste travail de refonte des gammes, d’amélioration des recettes avec notamment la mise en place d’une démarche nutritionnelle globale et un relookage des packagings.

Vidéo Le Traou Mad aux pommes caramel et au beurre salé.

Actualité :

Elles sont unanimement reconnues comme les meilleures galettes sur le marché, elles voyagent depuis quelques années sur les lignes d’Air France et sont « référencées » dans les plus grands palaces (fleurons de la gastronomie française).

Économie :

Les biscuiteries emploient au total 75 salariés, et ont réalisé plus de 10 millions de chiffre d’affaires en 2008, dont « environ la moitié par la marque Millcrêpes ».

2 COMMENTAIRES

  1. Traou Mad a désormais son blog : http://blog.traoumad.fr !
    La marque y donnera ses actualités, ses nouveautés produits mais parlera aussi de gastronomie, de recettes, de peinture et de tradition bretonne.
    Faites passer le mot !

  2. @Cécile.Bonsoir. Merci pour ces informations, sachez aussi que nous venons de mettre en ligne une nouvelle vidéo qui fera j’en suis sûr recette « Le Traou Mad aux pommes caramel et au beurre salé » bonne dégustation…

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom