Tout feu tout flamme, le 4.70 d’André Cornu fête ses 47 ans cette année.

0
4757
mondial-melbourne-470
Ce bateau prévoit un poids d’équipage optimum de 120 à 140 kilos.
photo-andre-cornu1
C’est en 1962 qu’il dessine le 470.

L’architecte français André Cornu né en 1912 était un régatier et avait remporté dans sa jeunesse un titre de Champion de France de Caneton (qui n’est autre que l’ancêtre du 505), il est décédé à l’âge de 91 ans dans son fief nantais. Il nous laisse comme héritage pas loin de 45.000 exemplaires de ce dériveur de quatre mètres soixante dix qui naviguent partout dans le monde et à tous les niveaux.

C’est en 1962 qu’il dessine le 470 et le propose au chantier Jean Morin à Pessac (Gironde) qui fabrique à l’époque le Mousse. C’est à Quiberon, paraît-il que le 470, encore à l’état de prototype, aurait tiré ses premiers bords.

Quoiqu’il en soit, il sera un an plus-tard (1963) exposé au Salon Nautique de Paris.
Rapidement devenu populaire, le 470 est fabriqué par de nombreux chantiers dans une cinquantaine de pays. L’accastillage et la construction évolueront normalement au cours des années, avec une sophistication croissante du bateau, accastillage et réglages, et des coupes de voiles performantes.

Il deviendra série olympique en 1976 pour les hommes (en 1988 pour les femmes), et accueillera l’élite mondiale du dériveur double, aussi bien les hommes que les femmes.
Ce bateau est parfaitement adapté à la promenade en famille, un couple + 1 enfant, et pour tous les gabarits, sans limite d’âge.

1792deriveur-470
Un dériveur polyvalent qui se joue des années.

Caractéristiques :

  • Longueur : 4,70 m
  • Largeur : 1,68 m
  • Poids :  118 kg
  • Coque nue : 92 kg
  • Hauteur du mât : 6,78 m
  • Grand voile :  8,75m
  • Foc :  3,85
  • Spi :  14m2

Ce bateau est prévu pour un poids d’équipage optimum de 120 à 140 kilos.

André Cornu avait l’habitude de dire: «Je suis tellement fier d’avoir contribué, avec le 470, à leur donner une chance d’avoir du plaisir».

Constructeur principaux : Morin, Nautivela, Yachting France, Fountaine Pajot, Roga.

Rappelons que la plupart des grands noms de la voile française et internationale, qui disputent aujourd’hui les courses transocéaniques, les compétitions de Match-Racing ou la Coupe America, ont obtenu leurs premiers succès internationaux sur 470. On peut citer en France Yves et Marc Pajot, Marc Bouet, Thierry Péponnet et Luc Pillot, et aussi le Néo-Zélandais Chris Dickson.

Vidéo attention ça souffle en 4.70.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom