Tokyo : un thon rouge vendu aux enchères à 31.350 euros.

0
366
photo-Tokyo-enchere-thon-rouge
Le propriétaire de la chaîne de restaurants Sushi Zanmai, Kiyoshi Kimura, présente le 5 janvier 2015 le thon rouge de 180,4 kilos qu’il vient d’acheter à la première criée de l’année à Tokyo (c) Afp

Un thon rouge de 180,4 kilos n’a pas dépassé une enchère de 4,51 millions de yens (31.350 euros) lors de la première criée de l’année à Tokyo, ce qui a même surpris l’acheteur pourtant habitué à débourser des sommes astronomiques pour mettre la main sur des spécimens de premier choix. En 2013, le même acquéreur avait dû payer 155,4 millions de yens (1,1 million d’euros actuels) un thon rouge de 222 kilos, soit environ 6 000 euros le kilo. Le prix s’était déjà effondré en 2014 (7,36 millions pour une bête de 230 kilogrammes).

Le propriétaire de la chaîne de restaurants Sushi Zanmai, Kiyoshi Kimura, s’est dit lundi matin étonné: « je ne m’attendais pas à l’obtenir à un prix si bon marché », a-t-il déclaré aux médias après avoir acquis ce thon pêché au large de la ville d’Oma, dans la préfecture d’Aomori (nord). L’homme, une vedette du premier marché mondial de poissons qu’est la place de Tsukiji à Tokyo, a néanmoins garanti qu’il s’agissait d’un très beau thon: « je suis très satisfait de cette acquisition de belle forme et bien grasse« .

Tout comme en 2014, la chute des prix est due à une offre plus importante de thons rouges pêchés au large d’Oma, et à l’absence de nombreux enchérisseurs après le record établi en 2013 par M. Kimura, lequel veut à tout prix chaque année proposer le thon rouge « le meilleur » à ses clients, sans changer pour autant le tarif sur le menu. Les Japonais sont de très grands amateurs de thon rouge, qu’ils mangent essentiellement cru, sous forme de sushi ou sashimi. Ils consomment environ les trois quarts de la pêche mondiale de cette espèce.

Vidéo : Le poisson, capturé au large de la ville de Oma, au nord du Japon, a été acheté en Janvier 2013 pour 155,4 millions de yen, soit environ 1,38 million d’euros (1,8 M US), par Monsieur Kiyoshi Kimura, propriétaire d’une célèbre chaîne de restaurants de sushis, pulvérisant de trois fois le record de 2012, a indiqué un responsable de la traditionnelle vente aux enchères inaugurale du plus grand marché de poissons du monde.

A savoir :

Le thon rouge, une espèce surexploitée, est le poisson le plus cher au marché de Tsukiji. Par ailleurs, les Japonais consomment environ les trois quarts de la pêche mondiale de cette espèce.

Source de l’article : AFP

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom