Tati « Les vacances de Monsieur Hulot », un chef-d’œuvre de Jacques Tatischeff.

1
2384
les_vacances_de_monsieur_hulot_1953_reference
Chaque idée de mise en scène dépasse l’ingéniosité et la folie de la précédente.

Historique :

Sorti en salles en 1953 et tourné en 1951 par le cinéaste Jacques Tati, qui n’a eu de cesse de le peaufiner pendant vingt-cinq ans, « Les vacances de Monsieur Hulot » est le deuxième long -métrage de Jacques Tatischeff dit « Tati » (1907-1982) après « Jour de fête » un autre chef-d’œuvre sorti sur les écrans en 1949.

Synopsis :

La France des années cinquante, l’univers des vacanciers, le bord de mer, l’hôtel de la plage avec ses familles d’estivants, de touristes étrangers, de couples en promenades, d’enfants sages ou délurés, la villa où résident la jolie Martine et sa tante… Au milieu de tout ce petit monde : Monsieur Hulot. Un gentil hurluberlu, dont les maladresses tantôt discrètes, tantôt pétaradantes, viennent troubler jusqu’à l’apothéose finale d’un feu d’artifice déclenché par erreur, la banalité quotidienne et les petits rituels de ce microcosme presque « documentaire ».

Anecdote :

Couronné d’un Prix Louis-Delluc, du Prix de la critique internationale à Cannes ou encore du Prix du festival de Berlin, « Les vacances de Monsieur Hulot » est un monument, même si extrêmement célèbre, assez confidentiel du cinéma français. Un film que Jacques Tati a peaufiné tout au long de sa vie : remonté et agrémenté d’une nouvelle bande-son en 1963, retouché en 1978 avec l’intégration d’une séquence parodiant « Les dents de la mer » de Spielberg.

Les nombreux déboires financiers du cinéaste ont néanmoins fait disparaitre la version originelle de 1953, évaporée dans les limbes du 7ème art. Restauré par Carlotta Films, Tati a inspiré les plus grands, Blake Edwards en tête. Son burlesque strictement cinématographique, très gourmand et exigent, joue aussi bien avec les objets que les sons. Chaque idée de mise en scène dépasse l’ingéniosité et la folie de la précédente, jusqu’à atteindre un littéral feu d’artifice de rires et de rêves.

Réalisateur :

Film français, réalisé par Jacques Tati, avec Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Michele Rolla…Genre : Comédie / Durée : 1h 23minutes / Année de production : 1951 à 1953.

Tati livre ici l’une de ses inoubliables compositions burlesques, teintée d’un humour tendre qui résiste au temps. Coup de cœur Avenue.

Vidéo « les vacances de Monsieur Hulot ».

A savoir :

Jacques Tatischeff, né le 09 Octobre 1907, à Le Pecq, dans les Yvelines (France), est décédé le 04 Novembre 1982 à Paris.D’un père russe et d’une mère française, il restera l’exemple d’un inventeur comique, foudroyé, après une période de succès, par les contraintes économiques du cinéma.

Quelques films entre autres de Jacques Tati : Trafic (1971), Platine (1967), Mon oncle (1958), Les Vacances de M. Hulot (1952), Jour de fête (1949)

Une citation du maitre Jacques Tati :

« Le cinéma, c’est un stylo, du papier et des heures à observer le monde et les gens ».

Visitez le site officiel de Jacques Tati : http://www.jacquestati.com

Découvrez le charme d’une petite station balnéaire.

photo_1246530340938-1-0
la plage de Saint-Marc est désormais appelée « plage de Monsieur Hulot » depuis 1999.

Saint-Marc-sur-Mer : lieu de tournage des « Vacances de Monsieur Hulot », la plage de Saint-Marc est surplombée par une statue représentant Monsieur Hulot, réalisée par le sculpteur Emmanuel Debarre (en arrière plan, l’hôtel de la plage).

Je vous recommande très sincèrement l’Hôtel Restaurant de la Plage de Saint Marc Sur Mer (restauré élégamment depuis peu) implanté à Saint Marc sur Mer, entre Saint-Nazaire et La Baule. Cet hôtel balnéaire unique vous invite, par sa convivialité, aux travers de ses chambres ou de ses menus proposés en salle ou en terrasses, à passer un excellent moment en couple ou en famille. Tout y est délicieux de la réception au service en salle, aux menus avec une vue sur la mer.

Pour plus de renseignements sur l’hôtel de la plage : http://www.hotel-delaplage.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom