Tanguy De Lamotte, la poursuite de son Vendée Globe remise en question.

0
373
photo-Tanguy-De-Lamotte-2013
Le monocoque du skippeur Tanguy de Lamotte a heurté un objet flottant non identifié dans la nuit de samedi à dimanche.

Coup dur pour le Français Tanguy De Lamotte. En effet, le skipper Versaillais d’Initiatives Coeur dont c’est la 1ère participation au Vendée Globee, a informé les organisateurs de la course ce dimanche à 4h18 mn qu’il souffrait d’une voie d’eau sur son monocoque. En cause, une collision dans la nuit de samedi à dimanche, avec un objet flottant non identifié (OFNI).

« Le safran tribord qui était déjà endommagé est désormais cassé. Mais surtout la dérive bâbord serait gravement touchée. Dans le choc, la dérive a pivoté dans son puits provoquant une voie d’eau dans le compartiment avant du bateau », précise le communiqué de la direction de course.

De Lamotte 11e au classement se trouvant encore à plus de 2600 milles de l’arrivée aux Sables-d’Olonne, a immédiatement réduit l’allure et activé sa pompe électrique pour tenter de vider l’eau mais devait attendre la levée du jour pour essayer de rétablir la dérive et ainsi réduire le trou.

Vidéo : Tanguy percute un OFNI, dans la nuit du 3 février.

A savoir :

Quant à Jean-Pierre Dick qui avait décidé de se mettre au mouillage sur la côte nord de l’Espagne, mercredi soir après la perte la quille de son bateau le 22 janvier est reparti dimanche matin à 8h20, heure française. Le skipper de Virbac-Paprec 3 occupe toujours la 4e place du classement et doit encore parcourir près de 300 milles pour arriver aux Sables-d’Olonne.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom