Suite aux impayés, Christian Clavier a trouvé un accord avec le chantier naval de la Ciotat (Bouches-du-Rhône).

0
894
Christian-Clavier-Photo -ALAIN ROBERT-SIPA
L’affaire opposait l’acteur français à la société marseillaise Sailing Concept qui lui réclamait 43.539,14 euros d’impayés pour les réparations du bateau de luxe baptisé  « Rose of Jericho ».

« En raison d’une clause de confidentialité, le contenu de l’accord intervenu ne peut être révélé », a déclaré l’avocat de Sailing Concept et de Rogge Yacht Ridding, qui avaient effectué les travaux l’hiver dernier sur le chantier naval de La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

Le tribunal a pris note mardi du désistement des parties. L’acteur, locataire d’un voilier de 26m, baptisé « Rose of Jericho », avait commandé et réceptionné les devis « sans réserve », selon les termes de l’assignation.

Le bateau avait été saisi à titre conservatoire le 8 juin dernier, mais la saisie avait été levée onze jours plus tard à la suite de la consignation de la créance par Monsieur Christian Clavier, né le 6 mai 1952 à Paris.

A savoir :

Ce bateau, propriété de la société Lixxbail, installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), mais loué par Christian Clavier, avait été soumis au cours de l’hiver dernier à divers travaux de réparation qui s’élevaient à 43.539,14 euros. Avant l’accord, le chantier naval demandait que Lixxbail et M. Clavier, solidairement ou l’un à défaut de l’autre, soient condamnés à lui payer cette somme. Le tribunal de commerce de Marseille a pris acte du désistement des parties en présence.

Pour relire l’affaire qui opposait Christian Clavier au chantier naval de la Ciota c’est ici

Source de l’information: http://www.lepoint.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom