Sonia de Borodesky, première femme marin de France.

0
566

Dans les années soixante, Sonia se lance dans la marine de pêche avec son propre chalutier, le Voluntas Dei, mais en semi-légalité. La loi Colbert, du XVIIe siècle, interdit à la gente féminine de monter à bord des navires de pêche, de commerce et de guerre. Elle persévère, malgré des conflits avec les Affaires maritimes. Elle intègre l’Ecole nationale de la Marine marchande, qui n’avait jamais eu de femmes sur ses bancs, et en sort diplômée. Sa bataille administrative contre la loi Colbert se solde par une victoire, le 28 janvier 1963. Dès lors, elle devient légalement patron de pêche.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom