Solitaire du Figaro : Jérémie Beyou (BPI), confirme et renforce sa position de leader.

0
417
solitaire-du-figaro-vainqueur_beyou
Jérémie Beyou a quasiment mené de bout en bout cette longue étape (475 milles) entre l’Irlande et la Vendée.

Vainqueur de la deuxième étape en Irlande, le skippeur Jérémie Beyou (BPI) a récidivé hier dans la troisième étape de la Solitaire du Figaro- Eric Bompard Cachemire. En effet, après 475 milles (880 km), sous un ciel d’orage chargé d’éclairs, le leader au classement général a coupé la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonnes à 8 h 39′ 20″,  bouclant ainsi le parcours en 68h 31 20″. On retrouve au classement général derrière Jérémie Beyou, le normand Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham), à 8h 43′ 43″ et Erwan Tabarly (Nacarat), à la troisième place à 8h 50′.

La flotte qui comporte 45 « Figaristes »,  était partie dimanche 14 aout, de Dun Laoghaire pour cette troisième étape, la plus longue de l’épreuve.

A noter :

L’abandon de Arnaud Godart-Philippe (Senoble).  Son bateau a pris la foudre cette nuit.

A suivre :

La 4e et dernière étape qui se déroulera entre les Sables d’Olonnes et Dieppe (Seine-Maritime), est prévue ce dimanche. Quant à l’arrivée des skippers dans le port normand, elle devrait se situer à partir du 24 août, après 430 milles (774 km) de course.

Jérémie Beyou (BPI) premier à franchir la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne.

A savoir :

Fondé en 1984, BPI est une entreprise d’envergure internationale présente dans 40 pays et forte de 1800 collaborateurs. Spécialisé dans la préparation, la mise en œuvre et le pilotage des stratégies de changement de ses clients, entreprises et institutions, BPI a la conviction que le progrès durable ne peut résulter que d’une étroite combinaison entre deux facteurs : l’économique et l’humain.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom