Solaris 50 : un voilier de croisière performant et sexy.

0
3355
photo-voilier-crosiere-rapide-Solaris50
Le Solaris 50 ne déroge pas à la règle de ce qui a fait la notoriété du chantier (Solaris 37, Solaris 44, Solaris 48), et se présente comme une unité de luxe, hautes performances.

Solaris 50 décroche l' »European Yacht of the Year 2016″ dans la catégorie des Voiliers de performance (performance cruiser) lors du dernier Boot Düsseldorf.

Le design du nouveau Solaris 50, est très contemporain et désirable, voire même sexy. Élégant donc, et sophistiqué, il s’inscrit, comme un précurseur de tendance avec une ingénierie qui correspond tout à fait à son apparence. Mélangeant harmonieusement le design sud-américain et le style transalpin, cette unité à cockpit ouvert, et à double barre à roue, affiche un confort haut de gamme en alliant performance et esthétisme.

photo-inter-Solaris-50
Le Solaris 50 présente une finition intérieure comme extérieure, particulièrement soignée.

Ce croiseur rapide, mais plus chic que sportif, présente une finition particulièrement soignée, avec un style et un esprit qui fleurent bon l’âge d’or du yachting. Pour conclure, le Solaris 50 construit par le chantier naval Serigi, situé à Aquila, près de Venise, ne déroge pas à la règle et se présente donc, comme une unité de luxe, à la qualité de construction irréprochable, associant comme il se doit hautes performances et style, tout en procurant un vrai plaisir à naviguer. Un voilier qui fait rêver, et que l’on regarde avec admiration lorsqu’il rentre dans un port de plaisance.

Données techniques du Solaris 50:

  • Longueur : 15,40 m / 51 ft
  • Longueur flottaison : 14,25 m / 47 ft
  • Largeur : 4,55 m / 15 ft
  • Tirant d’eau : 2,80 m / 9 ft
  • Déplacement : 14200 kg
  • Moteur : Hp 55-75
  • Couchettes : 8
  • Réservoir de carburant : 350 l
  • Réservoir d’eau douce : 500 l

Vidéo : présentation du Solaris 50.

A savoir :

Quintessence du style italien actuel, le Solaris 50, s’est distingué dans la catégorie  »voiliers de performance », à l’occasion du Boot 2016, le plus important salon nautique du vieux continent, où avait lieu la remise des trophées du ‘’European Yacht of the Year’’. Ce nouveau performance cruiser avait face à lui un autre magnifique voilier italien, le Ice 52 qui souffrait d’être moins épuré, le Django 980 qui sortait tout juste de chantier et un troisième italien, un vrai coursier celui-la, avec déjà un beau palmarès, je veux bien sûr parler de l’Italia 9.98.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom