Saint-Jean-de-Luz : un accident spectaculaire a coûté la vie à un jeune kitesurfer.

1
321

Le kitesurf, également appelé kiteboard, kiteboarding, flysurf ou skysurf a été imaginé en 1960.

L’accident s’est produit dimanche sur la plage d’une station balnéaire basque, située à Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques.

En effet, un jeune homme, âgé de 24 ans, rattaché à sa voile de kitesurf, a été projeté par une bourrasque contre le parapet de la plage puis jusqu’au sommet d’un immeuble de neuf étages du centre-ville, d’où il a fait une chute mortelle.

Selon divers témoignages recueillis par les médias locaux et l’AFP, le jeune homme a été violemment projeté contre le parapet – rempart en pierre, haut de 3 mètres environ, qui borde la plage de Saint-Jean-de-Luz, avant d’être aspiré par son cerf-volant vers le haut. Il a été emporté jusqu’au sommet d’un immeuble résidentiel, situé en face du Grand hôtel, heurtant une cheminée avant de faire une chute d’une quinzaine de mètres derrière la résidence, selon les témoins.

Les circonstances précises de cet accident spectaculaire, n’avaient pas encore pu être reconstituées ce lundi.

Il est à noter, que le kite surf rassemble quelque 30.000 adeptes en France, et que les accidents graves, ou mortels dans cette discipline sont rarissimes et, de ce fait, reste extrêmement médiatisés.

1 COMMENTAIRE

  1. Je pratique, et la première des choses à faire c’est de respecter son niveau par rapport à la force du vent… pas la peine de faire son kéké sinon l’accident arrive vite… sinon, sport moins dangereux que la plongée sous-marine ou le vélo !
    Quand il y a trop de vent ou un vent très instable, on reste au chaud chez soi.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom