Royaume-Uni : la Tamise pourrait atteindre par endroits, ce week-end, des niveaux record.

0
841
photo-Datchet-un-village-aux-portes-de-Londres
Les eaux continuent de monter à Datchet, un village en bordure de la Tamise, qui pourrait atteindre par endroits ce week-end son plus haut niveau depuis soixante ans.

Alors que le pays connaît l’un des hivers les plus pluvieux de l’histoire, la dernière tempête en date (qui balayait également vendredi soir la Bretagne), à s’abattre sur le Royaume-Uni provoque le chaos. En effet, une nouvelle tempête en provenance de l’Atlantique, avec des rafales jusqu’à 130 km/h, s’est abattue vendredi 14 février, déversant l’équivalent d’environ un mois de pluie sur des régions déjà inondées. Cette tempête, a tué une femme et blessé un homme à Londres, par l’effondrement d’un immeuble sur leur voiture. Par ailleurs ce samedi matin, plus de 140 000 foyers étaient privés d’électricité au Royaume-Uni.

La Tamise pourrait atteindre ce week-end des niveaux record :

Les services météorologiques ont mis en garde contre de nouvelles inondations, alors qu’une partie du Royaume-Uni a déjà les pieds dans l’eau. La Tamise pourrait atteindre localement ce week-end des niveaux record. Les rafales de vent, jusqu’à 130 km/h, et les fortes pluies doivent se poursuivre samedi, avec des précipitations pouvant atteindre jusqu’à 40 mm dans le sud-ouest de l’Angleterre et le sud du Pays de Galles. Une accalmie est prévue dimanche.

Vendredi, des milliers d’habitants ont tenté de protéger leurs maisons avec des sacs de sable, avec l’aide de l’armée. Les princes William et Harry, respectivement deuxième et quatrième dans l’ordre de succession au trône, leur ont brièvement donné un coup de main. La reine Elizabeth II s’est également associée à l’élan de solidarité en offrant «de la nourriture et du fourrage provenant des fermes royales du château de Windsor», selon le palais de Buckingham.

Vidéo : les princes William et Harry mobilisés contre les inondations.

A savoir :

Les autorités britanniques ont indiqué aux habitants de Windsor et du Surrey, dans l’ouest de Londres, où un millier de personnes ont été évacuées, qu’ils étaient exposés à de nouveaux risques d’inondations.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom