Route du Rhum : Bertrand Quentin, un rêve brisé, mais peut-être une vie sauvée.

0
601
Bertrand Quentin et son trimaran "Côte d'Or II" (Photo Patrick Tellier/Le Télégramme).

Après avoir fait demi-tour lundi après-midi vers Lorient pendant environ quatre heures pour des problèmes de démarreur sur son moteur, le skipper français qui participé à la Route du Rhum, a finalement été rattrapé par des ennuis de santé et été obligé de renoncer à son réve.

En effet, évacué ce mardi matin, à 11h40 minutes par un hélicoptère espagnol, décision prise par le directeur de course Jean Maurel et le docteur Jean-Yves Chauve, le Français Bertrand Quentin (Côte d’Or 2), souffrait d’un « très grand état de fatigue », de « vertiges » et de « douleurs à la poitrine ».

Le Morbihannais, âgé de 50 ans, a été évacué sur un l’hôpital de Burela en Espagne et « on attend de ses nouvelles », a indiqué le directeur de course Jean Maurel. Aucune précision n’a été fournie sur le sort du voilier « Côte d’Or 2 », un bateau déjà ancien puisqu’il s’agit de l’ancien trimaran « Paul Ricard d’Eric Tabarly », Construit par ACX Atelier composites Xavier Joubert, long de 22,86 mètres et mis à l’eau en 1986. Le bateau se trouvait au milieu du golfe de Gascogne lors de l’évacuation de son skipper.

Vidéo : Le skipper Bertrand Quentin hélitreuillé.

A savoir :

Ancien paysagiste, Bertrand Quentin a travaillé comme stratifieur à la BSM de Lorient puis a exercé plusieurs métiers liés à la construction navale. En 1994, il crée à La Trinité / Mer,  le chantier “Bretagne Carène Service”.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom