Rodriguez Group : placement en redressement judiciaire, assorti d’une période d’observation de six mois.

1
752
photo-yacht-Rodriguez-Group
Rodriguez Group qui est coté au compartiment C de l’Eurolist Paris, a annoncé le 9 janvier son placement en redressement judiciaire.

Rodriguez Group, entreprise spécialisée dans la production et la vente de yachts de luxe, en difficulté depuis des mois, a adopté un plan de sauvegarde censé le sortir de l’ornière. Le groupe est parvenu à diviser par deux sa perte nette à l’exercice 2012-2013, à 18,7 millions d’euros. Mais dans le même temps, son chiffre d’affaires a décru, à 56,7 millions d’euros, contre 77,9 millions en 2011-2012.

Son placement en redressement judiciaire est assorti d’une période d’observation de six mois. Le groupe compte poursuivre son activité « dans les conditions habituelles » durant ce délai, et le mettre à profit pour « signer un nouvel accord avec ses créanciers bancaires« , précise-t-il.

Succès confirmé :

Présenté en avant-première à la clientèle Européenne lors du Festival de la Plaisance de Cannes en septembre 2012, avant d’entamer une succession de salons nautiques, je vous propose de redécouvrir le 102’ Flying Sport (deux unités vendues), un yacht d’exception de 31 mètres, produit par le chantier italien Cerri et commercialisé en exclusivité par Rodriguez Group. A découvrir ci-dessous en vidéo.

Vidéo : 102’ Flying Sport.

A savoir :

Par jugement en date du 7 janvier 2014, notifié le 9 janvier, le Tribunal de Commerce de Cannes a prononcé l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire à l’égard des sociétés SNP Boat Service et Rodriguez Group (société créée en 1972 par Gérard Rodriguez). Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité c’est ici

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom