Le premier téléphérique sous-marin, le téléscaphe de la calanque de Callelongue, à Marseille.

0
2690
photo-telescaphe-marseille
Le téléscaphe, pour téléphérique et scaphandre, de Callelongue, proche de Marseille, a été construit dans les années 1960.

Rappelez-vous, en 1966 James Couttet et Denis Creissels inventent un téléphérique sous-marin à Marseille. Il y a 48 ans, 31000 personnes ont pu faire leur baptême de plongée à bord du « téléscaphe » un téléphérique sous-marin qui permettait de traverser la calanque de Callelongue (entre Marseille et Cassis). C’est le skieur, James Couttet (1921-1997), qui a lancé cette idée de traverser la calanque à Callelongue. En 1966, un certain Denis Creissels, ingénieur aux « Téléphériques du Midi » a l’idée de construire un téléphérique sous-marin en association avec le champion du monde de descente en ski James Couttet.

Dès l’année 1967, on pouvait, pour 10 ou 12 francs, descendre à 10 mètres sous l’eau sans scaphandre ni bouteille d’oxygène :

Il s’agit d’un téléphérique composé de cabines en pexiglas, constitué d’un câble métallique de 500m de long plongé sous la mer à 10m de profondeur qui reliait deux pointes rocheuses de la côte et de cabines pressurisées, avec une autonomie d’air d’une heure, pesant 3 tonnes dans lesquelles 6 personnes pouvaient s’installer pour profiter de la vue pendant les 10 minutes que durait la traversée. Tout le parcours sous-marin était surveillé par des plongeurs pour rassurer les touristes. Finalement, ce ne sont pas 20 000 mais 31 000 personnes qui feront la traversée, entre les Goudes et Callelongue, deux villages de pêcheurs à l’extrémité du massif des calanques, tout près de l’île Maïre.

photo-marseille-telescaphe1
Il ne reste aujourd’hui que les roues du téléphérique attachées au rocher.

Le baptême de plongée :

De retour à la terre ferme, après 10 minutes de frissons et d’émerveillement, on remettait aux Cousteau d’un jour un certificat de baptême de plongée.

Malgré les deux millions de francs d’investissement pour sa construction le téléscaphe fermera un an plus tard par manque d’argent :

Et puis, brutalement, le télescaphe a fermé, un an plus tard, en 1968. « Ça a bien marché jusqu’à plusieurs incidents ou accidents. Finalement, c’est ça qu’on a retenu« . L’incident le plus spectaculaire est cette cabine qui bascule sur le côté avec un couple et deux enfants à bord, qui s’en sortiront en nageant. Le projet de doubler la liaison existante, avec 20 cabines de plus, tombe à l’eau, sans mauvais jeu de mots (source : témoignage à LaProvence.com, d’un journaliste à la retraite du Provençal qui a couvert la première descente du télescaphe).

Résumé (Vidéo ci-dessous) : Jour J. pour l’ouverture du téléscaphe au public, dans le cadre de l’opération « 20000 lieues sous les mers », à Callelongue à Marseille. Évolution des premiers visiteurs dans leur périple subaquatique depuis l’embarcation à bord des cabines sphériques, la plongée progressive dans la baie, la remontée. Commentaire en voix off sur musique (archives Ina).

Vidéo : le télescaphe de Callelongue à Marseille.

A savoir :

Les aménagements du territoire en région PACA étaient visibles dans leurs inaugurations comme celle de l’autoroute Estérel-Côte d’Azur et le barrage de Serre-Ponçon en 1960, de l’hôpital Nord à Marseille en 1964, du tunnel sous le Vieux-Port en 1967, ou encore le premier téléscaphe à Marseille en 1967.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom