Renault Twizy Z.E. l’ héritière 100% électrique, des fameuses « Microcar ».

6
817
Renault_Twizy_ZE_Concept_050
Twizy Z.E concept, à mi-chemin entre l'auto et la moto.

Renault Twizy Z.E. (pour Zero Emission).

Dévoilée en septembre 2009 au Salon de Francfort, la Twizy préfigure l’une des solutions de mobilité 100% électrique que proposera Renault à partir de 2011.

Avec son châssis à 4 roues, ce véhicule offre à ses deux occupants « en tandem » un moyen de transport 100% électrique rejetant zéro gramme de CO2.

Compacte, agile et pratique, la Twizy répond complètement aux exigences de la circulation en ville. Grâce à sa carrosserie enveloppante, véritable « cocon » alliant sécurité et sérénité, ses deux occupants sont très bien protégés.

Spécificité :

Le concept Twizy offre une vraie cellule de protection avec une structure déformable et des barres de renfort latérales. Sécurité passive, elle n’est pas en reste avec la présence à l’avant d’un harnais 4 points, et d’une ceinture 3 points à l’arrière mais également d’un airbag conducteur et de deux latéraux.

Vidéo présentation du Renault Twizy ZE (Francfort 2009).

Caractéristiques :

Équipé d’un moteur électrique de 15 kW affichant un couple de 70 Nm, ce concept offre souplesse et confort de conduite. Ses capacités d’accélération dans le trafic urbain et périurbain sont comparables à celles d’un 2-roues. Cette prouesse est due au poids réduit de l’engin : 420 kg avec les batteries. La vitesse maximale atteint 75 km/h. Comme tous les concepts Renault présentés à Francfort, le Twizy reçoit des batteries au lithium ion, placées sous les sièges. Elles autorisent une autonomie d’environ 100 km et peuvent être rechargées sur une prise de courant classique en 3h 30.

A savoir :

L’Alliance Renault-Nissan prépare le premier lancement à grande échelle de véhicules électriques. Le partenariat avec Better Place, société développant le réseau de distribution électrique, vise la commercialisation massive de véhicules électriques fournis par Renault en Israël et au Danemark dès 2011. Performantes et 100 % électriques, ces voitures ne génèrent aucune émission de CO2 et de polluants et réduisent les nuisances sonores. Un moyen de transport idéal qui répondra à une grande partie des besoins de la population.

Vidéo présentation de la gamme Renault Electric Concept Cars.

La pile à combustible pour demain :

La pile à combustible est une autre solution environnementale prometteuse pour le futur. Produisant directement de l’électricité à partir d’hydrogène et d’oxygène contenu dans l’air ambiant, elle ne rejette que de la vapeur d’eau. Autre atout, elle offre une grande autonomie, contrairement aux batteries traditionnelles des voitures électriques.

Important :

A partir du 6 novembre 2009, l’Atelier Renault des Champs Elysées se met à l’heure électrique. Les quatre concepts car électriques Renault, présentés au salon de l’automobile de Francfort, seront exposés sur la plus belle avenue d’Europe. En effet, pendant dix jours, les Renault Twizy Z.E., Zoe Z.E., Fluence Z.E. et Kangoo Z.E. seront révélés au grand public.

Renault annonce pour ces nouvelles voitures électriques « un prix accessible, inférieur ou égal au prix de leur équivalent thermique diesel ».

Les trois systèmes de recharges (sur prise domestique, sur borne de recharge rapide, par échange de batterie) qui équiperont les voitures Renault électriques seront également présentés.

6 COMMENTAIRES

  1. @popol.Bonjour. Les voitures à pile à combustible fonctionnent grâce à un moteur électrique qui est alimenté par les électrons produits par la réaction d’hydrolyse inverse. Elle est constituée de deux électrodes (une anode et une cathode), séparées par un électrolyte. Pour fonctionner, elle nécessite un apport de dihydrogène (combustible) et de dioxygène (comburant). A première vue, cette alternative serait parfaite pour la voiture de demain.

    Mais, malheureusement, l’hydrogène n’existe quasiment pas à l’état brut sur Terre.

    Pour que le plus simple des éléments chimiques puisse être exploité et stocké, il doit d’abord être séparé de l’oxygène, avec lequel il forme la molécule d’eau (H2O). Et pour le séparer, il faut de l’énergie – de l’électricité – en très grande quantité. Plus on créera de piles à combustible, plus il faudra de centrales électriques nécessaires à la production d’hydrogène. Si l’électricité est fabriquée principalement avec du pétrole ou du charbon, comme c’est le cas dans la quasi-totalité des pays (mis à part la France, la Suède et la Suisse), cela ne fera que déplacer le problème. « Les émissions de CO2 nécessaires à la production d’hydrogène seront alors supérieures à celles engendrées par les voitures à essence », explique Jean-Marc Jancovici, un ingénieur-conseil spécialiste des questions énergétiques, récemment nommé par le gouvernement français président du comité consultatif du débat national sur l’énergie.
    Pour mieux comprendre le concept, voici un site pour comprendre le fonctionnement : http://bobmarleyponge.free.fr et un autre pour le sujet qui nous concerne : http://www.transfert.net/a8580

    Au plaisir de vous relire.

  2. Bonjour
    je suis une personne qui passe en ce moment son permis de conduire (pas encore optenue).
    Je me poses quelques questions sur ce genre de voiture qui me plais bien, vu son systeme écologique.je voulais savoir a combien Renault voulais commercialiser cette voiture et a quel type de conducteur elle est destinée (personne avec permis ou pas).
    Merci pour vos réponses.

  3. @camille. Ce concept de véhicule, bi-place urbain 100% électrique, n’est pour l’heure qu’un prototype, qui va être construit à l’usine de Valladolid en Espagne, à l’horizon 2011.Ce petit véhicule, pourra être conduit, dès l’âge de 16 ans (sans permis). Il s’adressera surtout aux urbains branchés des villes ou des périphéries. Avantage certain, en effet, plus de problèmes pour se garer, puisque outre ses dimensions très réduites, il a un rayon de braquage de seulement 3 mètres et une emprise au sol équivalente à celle d’un scooter, avec une autonomie de 100 km. Inconvénient, pas de chauffage ni de climatisation, et une capacité de rangement comprise entre 53 litres et 63 litres. Son prix (non officiel) devrait se situer autour de 9000 euros.

    Au plaisir de vous relire.

    Alain Sheller.

  4. 9000 Euros ?! C’est énorme, bien trop cher pour en faire un incontournable. Ce n’est jamais qu’un 2 place et une limite à 75 km/h ce qui est très limité hors ville. Une sorte de scooter 50cc. Et des scooter à 9000 euros c’est du très très haute gamme.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom