Quelle huile pour mon moteur hors-bord?

0
15178
photo-moteur-hors-bord
Une huile ne « casse » jamais un moteur. Par contre une mauvaise utilisation (viscosité et famille pas adaptée), ou un entretien mal fait, c’est le problème assuré.

Il faut savoir que les deux interventions de routine les plus importantes quand on possède un bateau sont la vidange du moteur et celle de l’embase, les deux parties maîtresses d’un hors-bord. Attention une vidange se fait obligatoirement moteur chaud, après avoir tourné une dizaine de minute. Pour les hors-bords refroidis par eau, ne jamais les faire tourner à sec. Le filtre à huile, quant à lui, est remplacé à la première vidange, puis une vidange sur deux (1, 3, 5, etc.), comme pour les voitures. Pour être rigoureux selon les professionnels, il faudrait noter le temps d’utilisation (ce que l’on ne fait que très rarement) et faire une vidange toutes les 100 heures environ, sauf la première après rodage : 20 heures.

Sans entrer dans une étude comparative des centaines de références d’huiles disponibles sur le marché, il existe deux grandes technologies qui sont les bases de toutes les huiles que vous utilisez. Minérale ou synthétique. Mais ce qu’il faut savoir absolument que ce soit un moteur 2 temps (le graissage dans le bloc moteur est assuré par un lubrifiant mélangé au carburant et véhiculé par ce dernier), 4 temps (contrairement aux moteur 2 temps, les 4 temps ont un carter qui contient l’huile), embase (huile qui sert à protéger les dentures contre les chocs de charge), ou hydraulique (huile à base minérale ou semi-synthétique), elles ont toutes des points communs.

Les trois familles principales d’huiles pour moteur de bateau :

les Minérales, appelées ainsi lorsqu’il n’y a pas de transformation du produit d’origine. On y ajoute simplement des additifs jusqu’à 25%, directement issus de la distillation du pétrole. Cette huile offre la qualité de base pour un usage en conditions normales (tranquille).

les Synthèses (plus onéreuses) obtenues à partir du pétrole brut dont on modifie la molécule par traitement chimique et qui contiennent certains additifs, et qui sont plutôt réservées à un usage sportif (moteur a rendement élevé).

Et enfin, l’huile de semi-synthétique qui se compose de 70 à 80% d’huile minérale, avec en plus une base synthétique dans des proportions de 10 à 30%. Cette huile est recommandée pour les moteurs faisant de nombreux démarrages car elle lubrifie très bien à froid ainsi que pour les embarcations aux performances moyennes.

Attention:

Il ne faut surtout pas mélanger les huiles 2T, 4T ou autres entre elles, chacune a ses spécificités .

Vidéo : comment sont fabriqués les moteurs Hors Bord?

A savoir :

Les additifs sont très importants car ils apportent la partie technique du lubrifiant. Ce sont eux qui ont le plus grand rôle dans une huile. Ce sont eux aussi avec les bases de synthèse qui feront le prix d’une huile. En gros, les 20% d’additifs qui composent une huile, représentent les 80% du prix de vente. Pour indication, une bonne huile de synthèse diesel s’achète à environ 40 € les 5 litres.

Article lié : Entretenir son moteur hors bord, ce qu’il faut savoir.

Source vidéo : Youtube/http://www.commentcestfait.comP

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom