Près de 200 baleines -pilotes se sont échouées en Nouvelle-Zélande.

0
1211
photo_baleines-pilotes-echouees
C’est « l’un des plus grands échouages de baleines de ces 20 dernières années » en Nouvelle-Zélande.

Pas moins de 200 baleines-pilotes, appelées aussi baleines globicéphales en raison de leur front bombé, se sont échouées vendredi sur la plage de la presqu’île de Farewell, au sud-ouest de la Nouvelle-Zélande. Plus de 80 spécialistes et volontaires ont accouru pour tenter de sauver les mammifères, en les arrosant ou même en tentant de les remettre à l’eau. Mais le travail est compliqué avec autant d’animaux, et malgré leurs efforts, 25 d’entre eux sont déjà morts. D’autres pourraient encore mourir par manque d’eau. Les autres encourent un grave danger, même remis à l’eau.

Les experts estiment que la presqu’île de Farewell est un véritable « piège à baleines ». Les eaux peu profondes de l’endroit semblent perturber les baleines, dont la capacité à naviguer diminue.

Vidéo : échouages de baleines en Nouvelle-Zélande.

A savoir :

Sur la même plage, une quarantaine de cétacés s’était échoué début janvier, puis une soixantaine deux semaines plus tard. Faute d’avoir pu être sauvées, huit baleines avaient dû être euthanasiées.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom