Port Adhoc Bayonne-Anglet, l’alternative inspirée du modèle américain des drystack marinas.

2
1086
: Anglet-port-de-plaisance
Anglet (port de plaisance), une ville au coeur de l'agglomération de Bayonne.

Bayonne :

Aux pieds des Pyrénées, sur la côte atlantique, Bayonne, 42 000 habitants, au sein d’une agglomération de 200 000 habitants, bénéficie d’une situation géographique exceptionnelle : au cœur de la vieille ville devant le théâtre, la Nive qui descend du Pays Basque et l’Adour, fleuve gascon, se rejoignent avant de se jeter dans l’océan tout proche. Célèbre pour la beauté de ses maisons séculaires merveilleusement restaurées, ses quais, ses musées, ses châteaux, sa citadelle, Bayonne pour la pelote basque, le rugby, l’aviron …

Ville de caractère, sa devise Nunquam Polluta, « jamais souillée », est là pour rappeler qu’elle a su résister victorieusement à quatorze sièges. Ville ouverte, tournée vers l’avenir, elle est la capitale économique, administrative et culturelle de toute une région

Anglet connue pour les « spots » de surfing :

Anglet, poumon vert de la Côte Basque, 3e ville du département des Pyrénées-Atlantiques, fut pendant des siècles un modeste terroir, à l’angle du fleuve Adour et de l’océan Atlantique.

La devise de la ville (La mer et le Pignada pour m’aider) reflète parfaitement sa personnalité, point de rencontre de l’océan et de la forêt. Celle-ci est un espace boisé de 250 hectares couvrant près de 10 % de la superficie de la ville, et comprend les forêts du Pignada (du nom des pommes de pins appelées ici « pignes »), du Lazaret et de Chiberta, petite bande boisée qui longe le littoral sur deux kilomètres de large. Aujourd’hui, avec 37 000 habitants, au cœur d’une agglomération de 120 000 habitants, Anglet devient un lieu d’attraction de nombreux visiteurs, résidents ou investisseurs.

Actualité :

Bayonne -Anglet dispose maintenant d’un « Port à Sec ».

Après l’ouverture d’un port à sec en Bretagne, à Paimpol, puis un en Charente Maritime à Soubise près de La Rochelle et un autre en méditerranée à Port Leucate, c’est au tour du Port de Bayonne de disposer depuis le 5 août 2009, d’un « Port à Sec » de la Sté Port Adhoc, le leader français en la matière. Ce dernier situé sur la rive gauche de Bayonne, est conçu comme une alternative au Port à flots voisin situé sur la commune d’Anglet, il est réservé à des bateaux jusqu’à 9 mètres.

Une montée en puissance jusqu’à 600 bateaux :

Après un mois d’exploitation, 14 bateaux sont déjà sur racks. La montée en puissance va évidemment se poursuivre puisque la capacité maximale du « Port à sec » est de 600 bateaux.

Ce « Port à Sec » fonctionnera 365 jours par an et le contrat annuel signé avec les propriétaires comprend un nombre illimité de mises à l’eau : le nettoyage/rinçage de la coque et des moteurs est également inclus et est effectué à l’eau douce, solution moins corrosive.

premier-client-anglet-port-a-sec
Démonstration des capacités du chariot (Wiggins), ce Clear Liner 530 se trouve à 10 mètres de haut.

1,3 million d’euros d’investissement :

La zone occupée par Port Adhoc est de 12 000 m2 et l’investissement consenti s’est élevé à 1,3 million d’euros (terrassement, ponton, matériel, etc.). Deux salariés travaillent à plein temps sur le site. Toutefois, cette nouvelle activité va générer des emplois indirects ; les spécialistes parlent de 10 emplois créés (construction, réparation, services, etc.) pour 100 bateaux-clients. Gilles Tersis, gérant du site, souligne régulièrement la réactivité de tous les interlocuteurs de la Côte basque pour son implantation, de la CCI Bayonne Pays Basque aux entreprises engagées dans l’aménagement qui ont, tous, « fait preuve d’une réactivité peu commune. »

Fruit d’un appel d’offre :

A l’issue d’un appel d’offre lancé par la CCI Bayonne Pays Basque, la société Port Adhoc a été retenue pour son expérience en la matière. En 4 ans, elle est, en effet, devenue le leader français des « Ports à Sec ». Le Port de Bayonne a été le 4ème site aménagé en France.

Il présente toutefois une particularité : la présence de la Caisse de Dépôts et de Consignation dans le montage financier du projet. La société Port Adhoc a pour objectif de développer une quinzaine de sites dans les 5 ans à venir.

Port Adhoc :

Créé en 2004 par un groupe d’investisseurs privés, Port Adhoc a été financé en amorçage par Phillimore   (Une « société de capital risque » indépendante créée à Paris en mai 2003). Ce projet a été développé par Gilles Tersis et Stéphane Audoynaud. Le port à sec de la société Port Adhoc est exclusivement réservé aux bateaux à moteurs de moins de 10 mètres (soit 95% du parc de bateaux immatriculés en France). Les bateaux sont stockés à terre, sur des étagères en acier (nous stockons ainsi 3 à 4 fois plus de bateaux au m² qu’un port à flot). Les engins permettent d’effectuer les mises à l’eau en moins de 5 minutes et les ports sont équipés de pontons permettant aux clients d’embarquer en toute sécurité.

Le coût : Par abonnement à l’année comptez entre 900 et 2000 euros suivant la taille du bateau. Ce forfait comprend un nombre de mises à l’eau illimitées.

Les ports à sec de la société Port Adhoc, s’inscrivent directement dans une logique de développement durable de la plaisance tout en respectant l’environnement.

Vidéo présentation du nouveau port de Bayonne-Anglet.

A savoir :

Les avantages du concept Port Adhoc :

Les plaisanciers bénéficient de deux principaux avantages. D’une part, d’une meilleure sécurité pour leur embarcation car les ports sont clos, et donc mieux protégés du vandalisme. Ensuite ils constituent le meilleur abri aux intempéries qu’un marin puisse souhaiter pour son bateau. Il faut savoir que les installations sont conçues pour faire face à des vents de 150 Km/h sans tenir compte de leur coefficient de sécurité de 1,5x. D’autre part, en conservant le bateau ‘à sec’, l’antifouling et le carénage ne sont plus nécessaires, les anodes n’ont plus à être changées, et le bateau ne se détériore plus au contact de l’eau (plus de problèmes d’osmoses). Les plaisanciers réalisent ainsi des économies relativement importantes d’entretien.

Pour en savoir plus sur Port Adhoc : www.port-adhoc.com

Découvrir la ville et son port de plaisance : http://www.ville-anglet.fr

Bassin de navigation :

Situé sur les bords de l’Adour à Anglet, dans le Pays Basque, le port à sec est à moins d’un mille de la mer. Le  phare dominant le Cap Saint-Martin construit au XIX siècle, marque la limite avec Biarritz. A découvrir en bas de la falaise, la grotte de la chambre d’amour , où se retrouvaient en cachette deux amoureux, Laorens et Saubade, qui après s’être fait le serment de s’aimer jusqu’à la mort, furent pris au piège et emporter par la mer un soir de violent orage.

Pour plus de renseignements Port à sec de Bayonne sur : http://www.bayonne.port.fr

2 COMMENTAIRES

  1. @Grib.Bonjour. En effet, les voiliers ne dépassant pas en général 13 mètres de long, pesant moins de 15 tonnes et dont le tirant d’eau n’excède pas en moyenne 1,90 mètres, ont toujours recourt aux stockages basiques sur bers, pour les autres, c’est l’anneau dans un port de plaisance.

    Mais ne soyons pas trop pessimistes, beaucoup de formules et d’ offres comprennent le stockage de voiliers durant une année, ainsi qu’un forfait de mises à l’eau (entre 5 et 10), au choix, souvent agrémenté d’une nuit offerte au ponton, à chaque mise à l’eau, avec eau et électricité à disposition.

    Ce n’est pas le Pérou mais en attendant mieux, cela rend bien service.

    Au plaisir de vous relire.

    Portez vous bien. A. Sheller

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom