PlanetSolar, un concentré de technologie futuriste, pour un tour du monde en 120 jours.

2
717
Gérard d’Aboville (à gauche) et Raphaël Domjan un ingénieur suisse de 36 ans à l’origine du projet.

Historique :

C’est en 2004 que le Suisse Raphael Domjan, pense à réaliser le premier tour du monde en bateau solaire. A cette époque ce n’est pas encore à la mode, il va donc devoir tout d’abord convaincre les futurs sponsors et les écoles. Pour ce faire il réunit et motive une équipe de passionnés prête à le suivre dans cette aventure. « Au début j’étais seul, je n’avais que mon rêve pour convaincre » explique Raphaël Domjan. En février 2008, le financement du bateau est assuré, grâce au soutien du premier partenaire principal. Aujourd’hui, plus de 100 personnes travaillent, à travers le monde, pour le projet PlanetSolar.

Le projet :

Bateau innovant et futuriste, ce trimaran solaire appelé ‘PlanetSolar’ sera propulsé par une motorisation silencieuse et non polluante, exclusivement alimentée par des énergies renouvelables. Le pari est ainsi d’effectuer un tour du monde en quelques 120 jours et en ne comptant que sur les énergies propres. Une réelle aventure technologique, qui demande des développements scientifiques dans des domaines comme les capteurs solaires, le stockage d’énergie et les moyens de propulsions.

Cet exploit « expérimental » poursuit le but de faire évoluer les mentalités et la technologie des véhicules hybrides. Une volonté qui passe par des développements de matériaux et de structures composites, ou encore par la production et le stockage d’énergie (ou d’électricité) photovoltaïque.

Le catamaran à bord duquel le skipper Suisse va réalisé le premier tour du monde à l’énergie solaire.

Actualité :

Le plus grand bateau solaire au monde, construit par Knierim Yachtbau, a dévoilé pour la première fois ses lignes futuristes aujourd’hui, lors d’une cérémonie officielle qui s’est tenue dans le chantier naval HDW de Kiel dans le nord de l’Allemage. Le PlanetSolar se prépare pour une tournée européenne et un tour du monde en 2011 de 40 000 kilomètres. « C’est un sentiment unique de voir aujourd’hui un bateau dont j’ai tant rêvé », a affirmé le skipper Suisse Raphael Domjan, l’initiateur du projet et futur capitaine de ce catamaran.

Long de 30 mètres et large de 16 mètres, le navire est équipé de plus de 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques et sera « propre et silencieux », selon PlanetSolar, nom à la fois de la compagnie et du bateau. Le multicoque pourra atteindre une vitesse maximale de 15 noeuds (25 km/heure) et pourra accueillir jusqu’à 50 personnes. Le PlanetSolar sera mis à l’eau à la fin mars pour effectuer ses premiers tests avant d’être la vedette lors des cérémonies en mai du 821e anniversaire du port de Hambourg, second port d’Europe après Rotterdam.

Le bateau :

Le bateau PlanetSolar est un multicoque surmonté de panneaux solaires photovoltaïques. En construction depuis le mois d’août, il bénéficiera de proportions impressionnantes, tout en étant silencieux et propre. L’objectif est de naviguer à une vitesse moyenne de 8 nœuds autour du monde, une vitesse considérable pour un bateau fonctionnant à l’énergie solaire.

Le multicoque accueillera deux marins lors du tour du monde et jusqu’à cinquante personnes lors des navigations promotionnelles prévues aux escales.

De nombreuses recherches ont permis de déterminer ses dimensions et ses formes idéales en fonction du parcours. Les ingénieurs de PlanetSolar doivent gérer la propulsion, la conception des panneaux solaires et le stockage de l’énergie, les matériaux et l’environnement extérieur. De nombreuses études vont par ailleurs être effectuées dans ces différents domaines.

Vidéo présentation du projet PlanetSolar.

A savoir :

Fasciné par les exploits du rameur Gérard d’Aboville, Raphaël Domjan lui a demandé de parrainer le projet.

La construction de la coque en carbone a été réalisée au chantier naval Knierim Yachtbau à Kiel (Allemagne).

Le milliardaire Immo Ströher, qui a investi dans des entreprises de panneaux solaires, a décidé de régler l’intégralité de la facture, à la  seule condition : récupérer le catamaran après le tour du monde pour le transformer en yacht de luxe.

Prix du projet : environ 20 millions de francs suisses (environ 13 millions d’euros).

Retrouvez les dernières photos du chantier de PlanetSolar sur : http://picasaweb.google.com
Source du lien : Monsieur Guy Capra.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom