Orages en mer, que faire si vous êtes à bord d’un bateau.

0
7335
orage-seabeck
Il y a environ 2 000 orages qui se déclarent dans le monde entier par jour.


Un orage est une perturbation atmosphérique. Perçue comme la manifestation de la colère divine, la foudre est souvent associée aux dieux comme Zeus (mythologie grecque) ou Thor (mythologie nordique). Plus généralement, la météo nous fascine, nous inquiète, nous enchante, elle fait partie intégrante de notre quotidien. Mais, certains phénomènes peuvent parfois être d’une rare intensité, et nous mettre en danger. La saison estivale, est une saison propice aux orages (voir les dernières actualités météorologiques de juin à juillet 2009); on les évalue chaque année à un peu plus de trois à cinq jours par mois, avec parfois de violentes rafales de vent, pouvant aller en moyenne de 108 km/h à 120 km/h.

Les bateaux et la foudre :

Sur une grande surface d’eau, un navire, et plus principalement un voilier, constitue un fil conducteur, donc un point d’impact privilégié pour la foudre. Dans une barque ou un bateau sans mât, il est préférable de se mettre à plat dans le fond de l’embarcation, afin d’éviter la foudre, mais la meilleure précaution, si le temps le permet, est bien sûr, de rejoindre la rive de toute urgence.

Face à la foudre, comment réagir et se protéger :

Lorsque les prévisions météorologiques annoncent de l’orage, il est préférable de se mettre à l’abri au moindre nuage noir dans le ciel. En effet, la foudre pouvant frapper à plusieurs kilomètres de sa source, il n’est pas rare d’être surpris par un déclenchement qui peut apparaître comme soudain.

Il est possible d’évaluer globalement sa distance : il suffit de compter le nombre de secondes entre l’éclair et le tonnerre. Si vous comptez moins de 30 secondes, cela signifie que l’orage est à moins de 10 kilomètres et que vous devez immédiatement vous mettre à l’abri.

La foudre frappe plus facilement les terrains élevés et les objets conducteurs d’électricité, comme le métal, mais également tout objet saillant ou vertical comme les arbres.

Vidéo impressionnante d’un orage en bord de mer.

Quelques conseils pour se protéger.

Si vous êtes à pied :

Descendez au plus bas du terrain, abritez-vous dans un bâtiment ou un véhicule en fermant toutes les issues. Si vous êtes à découvert dans un espace ouvert, ne restez pas debout et accroupissez-vous sur le sol, en mettant vos mains sur les genoux. Retirez vos chaussures, si elles comportent du métal, et restez le plus loin possible des clôtures, des arbres, ainsi que de tout point d’eau (lacs, flaques..etc).

Si vous êtes en deux roues :

Descendez immédiatement, car vous êtes directement exposé à cause du métal de l’engin. Il est absolument nécessaire de s’arrêter dans une aire abritée, et de ne pas toucher votre deux roues.

Si vous êtes en bateau :

L’idéal est d’atteindre au plus vite la rive. Si la distance rend cela impossible et que vous êtes à découvert, débrancher antennes et sondes, et éviter d’utiliser l’électronique de bord. Accroupissez-vous au fond ou à l’intérieur de la coque (cabine), qui apporte une excellente protection.

La meilleur garantie pour tous navigateurs est de composer le 3201, avec ses prévisions, heure par heure, actualisées toutes les 3 heures.

Vidéo explication des orages et de la foudre.

A savoir :

Les orages sont des évènements saisonniers et associés à la chaleur. C’est pourquoi ils sont plus nombreux pendant les périodes allant de mai à septembre en France.

Il faut savoir que ce phénomène incontrôlable fait une dizaine de morts par an en France.

Dans les pays développés, la foudre tue plus de vies que tout autre phénomène naturel.

Un coup de foudre est la plupart du temps mortel : en plus des brûlures sur la peau, il provoque la destruction des organes, et très souvent, un arrêt cardiaque.

Astuce pour bateaux :

Si la coque de votre bateau est en matière synthétique ou en bois, il convient de fixer une ou deux chaînes au pied de mât ou au haubanage, l’autre extrémité plongeant dans l’eau. On constitue ainsi un véritable paratonnerre.

Source de l’article : http://www.lachainemeteo.com

Retrouvez le récit éloquent d’un équipage impliqué dans le foudroiement d’un navire de plaisance ici

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom