Nouvellle Brough Superior SS100 : une moto sublime, à l’image de son ancêtre, aussi belle que chère !

0
748
photo-Brough-Superior-SS-100
La mythique marque Brough Superior disparue depuis de nombreuses années, revient sur le devant de la scène.

Certaines marques de moto font renaître de leurs cendres de glorieux modèles avec plus ou moins de succès. Pour le coup, cette nouvelle incarnation, dotée des toutes dernières technologies et d’éléments de design classiques tout à fait impressionnants, est une pure merveille.

Selon les sources, la marque légendaire anglaise Brough Superior, s’apprête à relancer l’an prochain sa sublime et prestigieuse SS100, un modèle qui fût considéré en 1925 comme la Rolls de la moto, et qui a vu sa production interrompue par la deuxième Guerre mondiale. Pour rappel, les plus beaux modèles de cette période se négocient aujourd’hui à prix d’or. Pour preuve, une SS100 de 1929, vendue aux enchères le 22 octobre 2010 à Sparkford, s’est adjugée à un prix record de 339 290 euros!

La production de la new Brough Superior SS 100, sous réserve de commandes suffisantes, devrait commencer en 2014/2015.

Présentée au dernier salon de Milan (EICMA), cette version 2014, à l’image de son ancêtre, est aussi belle que chère ! En effet, la marque ressuscitée en 2008 par Mark Upham, un spécialiste anglais de motos de collection, exilé en Autriche où il possède d’ailleurs un gigantesque magasin « British Only Austria », devrait proposer ce modèle  aux alentours de 50 000 euros. Un prix hors norme pour une machine entièrement montée à la main, vraiment, mais alors vraiment pas comme les autres.

photo-moto-Brough-Superior-SS100-2014
Brough Superior était un constructeur de motos anglais qui a produit des motos haut de gamme entre 1919 et 1949. À l’époque, Harley-Davidson avait qualifié Brough Superior de la « Rolls Royce des motos. »

La Brough Superior Super Sports 100 du XXIème siècle est en grande partie un projet français :

Ce modèle sera développé en collaboration avec la société toulousaine Boxer Design. La nouvelle Brough Superior SS100 aux teintes sombres, se bâtira autour d’un bicylindre en V de 997 cc à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre pouvant cracher, selon les souhaits de son propriétaire et grâce au travail du metteur au point Akira, français également, entre 100 et 140 chevaux.

Côté freinage, la nouvelle Brough Superior a opté pour le spécialiste français Beringer, sélectionnant son système le plus original sans doute : le 4D, comme quatre disques ! D’après leurs calculs, les Anglais économisent 1150 g par rapport au conventionnel double disque de 320 mm (800 g au lieu de 1950).

Vidéo : Brough Superior Super Sports 100 (EICMA 2013).

A savoir :

Le client le plus célèbre de la marque de Nottingham, T. E. Lawrence « d’Arabie », a fortement contribué au succès de ce modèle : l’officier britannique ne tarissait pas d’éloges sur ses montures, avec lesquelles il aurait parcouru environ 300 000 miles (482 803 km !) en 11 ans.

Source photos : http://motoguidecanada.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom