Nouveau XC90, un SUV luxueux, qui aime les familles nombreuses.

0
430
photo-Nouveau-XC90
Passée sous la coupe du constructeur chinois Geely en 2010, la marque suédoise Volvo propose un nouveau XC90 qui n’a plus rien à voir avec son prédécesseur, si ce n’est une approche qui reste typiquement nordique.

 

Plus long et plus large que son prédécesseur, ce véhicule haut de gamme, de presque 5 mètres de long, qui aime les familles nombreuses, propose pas moins de six vraies places adultes. En configuration 7 places, le volume du coffre reste de 314 litres. Les sièges peuvent s’escamoter pour former un plancher plat, la contenance grimpe alors à 1 868 litres.

Côté sécurité active et passive, Volvo poursuit son objectif qu’il s’était fixé en 2012, à savoir : il ne doit plus y avoir aucun mort ou blessé grave à bord d’une voiture de la marque à partir de 2020. Ainsi le nouveau XC90, ne se contente pas de proposer toutes aides à la conduite de ses concurrents. Il inaugure un freinage automatique aux intersections, ainsi qu’un autre système conçu pour préserver les passagers lors d’une sortie de route. Il possède aussi des airbags latéraux jusqu’à la troisième rangée de sièges et des prétensionneurs de ceintures de sécurité à toutes les places.

 

PHOTO_Nouveau_Volvo_XC90
A bord du nouveau XC90, Volvo a recréé l’esprit d’un loft Suédois, mélange de confort accueillant et de sérénité.

 

Côté consommation :

Les concepteurs du nouveau XC90 ont concentré leurs efforts sur la réduction de la consommation. Cela passe par un allégement de 125 kg, une excellente aérodynamique (Cx 0,29) et de nouveaux 4-cylindres essence et diesel Drive-E, qui équipes déja la série 60. Le grand SUV suédois renonce non seulement aux 5 et 6-cylindres de son prédécesseur, mais il réduit aussi fortement la voilure, puisque la cylindrée de ses moteurs ne dépasse plus 2 litres. L’important est que, à grand renfort de compresseur et autres turbos, la puissance progresse tandis que la consommation baisse. Un exemple, le diesel D5 passe de 200 ch à 225 ch, alors qu’il ne réclame plus que 5,7 l/100 km au lieu de 8,2 l/100 km.

Bilan, les émissions du nouveau XC90 D5 AWD sont désormais comprises entre 149 et 152 g/km, un excellent résultat pour un géant pesant plus de 2 tonnes. Par ailleurs, sur route, le XC90 s’avère précis, agile et, avec l’option Four-C, une suspension pneumatique facturée 2 580 €, il se montre aussi très confortable (selon la source : http://www.lefigaro.fr).

Vidéo : l’intérieur luxueux du nouveau XC90, intègre les dernières technologies dans un design épuré, somptueux, élaboré à partir des matériaux les plus raffinés.

A savoir :

Le prix du XC90 en version essence ou diésel, oscille entre : 53.700 et 75.840 €. Comptez pour la version hybride du nouveau XC90 T8 (hybride essence rechargeable), proposé également en sept places, entre : 79 500 € et 90 340 €.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom