Naufrage : le TK Bremen disparaitra du paysage d’ici le 1er février.

0
536
photo-naufrage-TK-Bremen
Le chantier bat son plein sur la plage de Kerminihy à Erdeven.

Le TK Bremen, un porte-conteneur long de 109,05 mètres (hors tout), construit en 1982 à Pusan en Corée du Sud, s’est échoué sur les côtes sud du Morbihan (Bretagne) en France, le 16 décembre 2011, lors de la tempête Joachim. En janvier 2012, les opérations de déconstruction débutaient sur le lieu même du naufrage.

Mandatée par l’armateur turc, la société hollandaise Europe Déconstruction, qui avait déjà travaillé dans la déconstruction du Rokia Delmas échoué en 2006 en Charente-Maritime, a commencé le cisaillage du cargo maltais, le 7 janvier 2012. Prévu pour durer trois semaines, le chantier s’achèvera avec plusieurs jours d’avance (sauf cas d’intempéries), aux alentours du 1er février 2012.

Est-ce que le chantier va trop vite, et, est-ce que toutes les précautions sont prises pour éviter une pollution :

Selon le plan présenté par les autorités, le site doit être complètement réhabilité d’ici le 6 avril 2012. Le plan prévoyait, le pompage des réservoirs de carburant du navire, l’évacuation des aménagements intérieurs de l’épave, puis son désamiantage. Ensuite intervenait une grue géante pour cisailler les 2.000 tonnes du cargo.

Les associations écologistes, comme Eau et Rivières de Bretagne, ont relevé des irisations des eaux et dénoncé la rapidité « étonnante » avec laquelle était mené le chantier, jugeant que celle-ci « laisse des doutes sur une prise en compte correcte des incidences environnementales ». Pour en lire + : http://www.lexpress.fr

A savoir :

Dans l’affaire de l’échouement du TK Bremen, navire battant pavillon maltais, le 16 décembre sur la plage de Kerminihy à Erdeven, l’association Robin des Bois a porté plainte pour « pollution aux hydrocarbures et mise en danger de la vie d’autrui ». Affaire à suivre donc…

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom