Mer du Nord britannique : le groupe pétrolier français Total a stoppé la fuite de gaz.

0
216
photo-Total-mer-du-Nord
Total a reconnu qu’il s’agissait de son « plus gros incident en mer du Nord depuis au moins dix ans ».

Le groupe pétrolier français Total a annoncé  ce mercredi avoir réussi à arrêter la fuite de gaz qui l’avait obligé le 25 mars 2012, à évacuer quelque 200 personnes qui travaillaient sur la plateforme gazière d’Elgin, en mer du Nord britannique (large de l’Ecosse).

Selon un communiqué du groupe, Total est aujourd’hui en mesure d’annoncer que l’intervention lancée sur le complexe d’Elgin, mardi 15 mai 2012,  et baptisée « top kill », a permis de stopper la fuite en seulement 12 heures.

Pour réaliser cet exercice, qui consiste à injecter de la boue lourde dans le puits défaillant, afin de le colmater, l’équipe était composée de trois employés de Total et de cinq experts de la société texane américaine Wild Well Control, spécialiste des interventions d’urgence sur les puits d’hydrocarbures.

Pour en lire + cliquez  ici

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom