Mehdi Hadj-Abed, l’inventeur d’une machine solaire à dessaler l’eau de mer.

0
3005
vue-panneaux-eaunergie
Installée sur la digue de Monaco, Eaunergie a construit un puit de prélèvement d'eau de mer.


Produire de l’eau potable avec de l’énergie verte :

L’installation pilote d’Eaunergie a été construite en 2006 à Monaco. Depuis, grâce aux 16m2 de panneaux solaires qui produisent en moyenne 2 kilowatts par heure, soit un courant de 24 volts en continu, la production d’eau douce est de 60 litres à l’heure.

Le projet :

L’eau douce produite est rejetée aussitôt dans le port. Car Mehdi Hadj Abed et son associé Yoannis Lajugie sétaient donnés deux ans pour tester dans le détail, leur procédé avant de le commercialiser. Outre ses vertus non polluantes, sa petite dimension et sa mobilité sont de vrais atouts. « Idéal pour rincer les bateaux dans des petits ports de plaisance ou pour des douches en camping ».

Commercialisé depuis 2008 :

Après deux ans de recherche et de mise au point du prototype, même si les procédés du dessalement et de la récupération de l’énergie solaire étaient déjà bien connus, jamais les ingénieurs n’avaient réussi à combiner les deux technologies avec une telle efficacité. Mehdi Hadj-Abed, jeune ingénieur franco-algérien, qui a imaginé, dessiné et mis au point la première machine à dessaler l’eau de mer fonctionnant uniquement à l’énergie solaire. Après des années de test, il est parvenu, grâce aux progrès de la miniaturisation et à sa bonne maîtrise de la mécanique des fluides, à faire de son projet une réalité, et un événement. En effet la particularité de ce concept est la multitude de ses applications, et ensuite parce qu’il s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

pilote1
L’unité de dessalement utilise la filtration par osmose inverse pour séparer le sel de l’eau.

Comment cela fonctionne :

Eaunergie, prélève l’eau dans la mer, la traite et la dépollue pour la redistribuer. Ses unités de dessalement utilisent la filtration par osmose inverse pour séparer le sel de l’eau. En phase de post-traitement, l’eau est déminéralisée avant d’être acheminée vers les ouvrages associés.

Ses techniques de traitement sont assurées par des panneaux solaires, réduisant ainsi à zéro les dépenses énergétiques engendrées par le processus de dessalement, pourtant réputé gourmand en électricité. L’énergie produite par les panneaux solaires est valorisée et raccordée aux équipements standards de grande consommation (réseaux électriques, équipements ménagers…)

Investissement :

Simple à utiliser, ce dispositif ne représente qu’un investissement allant de 20?000 et 50?000 euros. Il offre ainsi un fantastique espoir pour tous les pays en développement. Dans l’immédiat, la Coopération Monégasque, qui finance la construction d’un dispensaire dans le parc national du banc d’Arguin, à 200 kilomètres au nord de Nouakchott, en Mauritanie, va s’en servir pour approvisionner en eau potable le bâtiment. .

Une Première Mondiale :

La Sarl EauNergie développe pour le compte de la Coopération Internationale Monégasque des projets situés essentiellement en Afrique. La première implantation d’une structure produisant 500 litres/jour est prévue en Mauritanie sur le Banc d’Arguin. Elle alimentera un dispensaire couvrant une population d’environ 6000 personnes.

Vidéo Fondation Prince Albert II de Monaco (Préserver l’eau).

A savoir :

Bio express de Monsieur Mehdi Hadj-Abed :

Mehdi Hadj-Abed est né le 11 octobre 1974 à Oran (Algérie) d’une mère professeure de français et d’un père ingénieur en hydraulique.

1986 Arrivée à Paris
1997 Designer de produits industriels
2005 Installation à Monaco
2006 Prix du gouvernement monégasque pour l’innovation.
2007 Création de la société EauNergie.
2008 Installation de son prototype de machine solaire à dessaler l’eau de mer dans le port de Monaco

Visitez le site officiel : www. eaunergie.mc

En réponse à trois grands enjeux environnementaux que sont le changement climatique, la biodiversité et l’eau, le Prince Albert II de Monaco a créé une Fondation dédiée à la protection de l’environnement et au développement durable.

Pour en savoir plus sur la Fondation du Prince Albert II : http://www.fpa2.mc

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom