Marcus Miller, parrain 2010, du prestigieux festival de Jazz à Juan-les-Pins.

0
454
Le festival 2009 a enregistré une fréquentation en hausse de 10% et plus de 2 000 visiteurs par soir.

C’est Marcus Miller, l’un des bassistes les plus illustres de ces dernières décennies, qui sera le parrain de cette 50ème édition du prestigieux festival de jazz, qui se tiendra du 14 au 25 juillet 2010.

Cette année, pour la première fois, Jazz à Juan nous propose trois scènes Off, chaque jour, sur les plages d’Antibes et de Juan-les-Pins avec, entre autres, de prestigieuses formations envoyées par les grands festivals internationaux.

Historique : Le Festival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins, créé le 7 juillet 1960, est le premier festival Européen de jazz. Cet évènement fut créé par Jacques Souplet (qui fut notamment Directeur Général des Disques Barclay, et Président-Directeur Général de CBS Disques), en collaboration avec Jacques Hebey.

Vidéo présentation du 50ème festival de Jazz à Juan.

Le festival fêtera cette année son cinquantième anniversaire. A cette occasion, le célèbre festival d’Antibes/Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), mettra les petits plats dans les grands, entre le 14 et le 25 juillet en accueillant le trio de Keith Jarrett (associé au contrebassiste Gary Peacock et au batteur Jack DeJohnette), mais aussi Marcus Miller, Davis Sanborn, ou encore le Brésilien Carlinos Brown et le Français Manu Katché.

A noter : Les billets sont en vente sur le site internet de l’office du tourisme d’Antibes/Juan-les-Pins…

Bio expresse de l’instrumentiste Marcus Miller :

Parmi les virtuoses du jazz, Marcus Miller possède la caractéristique rare d’être multi-instrumentiste. C’est en 1993, que Miller décide de se concentrer sur une carrière solo, avec l’album The Sun Don’t Lie. Le bassiste continue, depuis, de mêler avec dextérité R&B, jazz, funk. Son dernier opus « A Night In Monte-Carlo » est sorti en 2010.

Vidéo Marcus Miller chez Frédéric Taddeï.

A savoir :

Pour le 50ème anniversaire l’Office du Tourisme souhaite donner un retentissement ou éclat particulier à cet évènement, qui n’a pas pris une seule ride. Pour cela, le festival 2010 de Jazz à Juan, bénéficiera d’un budget artistique de 600 000 € (150 000 € en plus que pour la 49ème Edition). Le Conseil Général offrira également 3 soirées gratuites, dont une dans la Pinède Gould.

Pour plus de renseignements : http://www.pressealpesmaritimes.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom