Lytro : un appareil photo high-tech, qui révolutionne la mise au point.

0
446
photo-appareil-photo-lytro
Nul doute que cet appareil photo ludique, à destination du commun des mortels, ouvre de nouvelles perspectives dans les prises de vue.

Cette innovation dévoilée dernièrement, est présentée comme l’une des plus importantes depuis le 19e siècle en matière de photographie. En effet, cet appareil photo (né d’une start-up américaine, Lytro), révolutionnaire, destiné pour la première fois, au grand public, permet de modifier la mise au point à volonté après avoir pris une photo. Se présentant sous la forme d’un tube carré qui tient dans la main (41 x 41 x 112 mm) avec un écran tactile 1,4 pouces à l’une de ses extrémités et un objectif f/2 avec zoom 8x, promet de changer radicalement la manière dont les photos sont prises puis partagées sur Internet. La magie du Lytro, réside dans son système de micro-lentilles placé devant le capteur, qui enregistre l’ensemble des champs lumineux et leurs directions. C’est ce que l’on appelle un appareil photo plénoptique.

Procédé :

Cette découverte, qui a pour créateur Ren Ng (31 ans), étudiant de l’université de Stanford en Californie (USA), permet de mettre au point un capteur photo et un algorithme capables de saisir tous les champs lumineux d’une scène, c’est-à-dire tous les rayons de lumière qui circulent dans toutes les directions à chaque point. Une fois la photo prise, il est ensuite possible de faire la mise au point sur n’importe quelle partie de l’image en cliquant simplement sur la zone voulue (voir la démo). Le gros avantage est que l’on peut « shooter » beaucoup plus rapidement sans avoir à se préoccuper de la mise au point et subir un temps de latence.

photo-appareil-lytro-camera
Avec le compact Lytro, c’est une toute nouvelle manière d’enregistrer l’image qui est mise en œuvre.

Fonctionnement :

La technologie Lytro fonctionne en positionnant une série de micro-lentilles entre la lentille principale et le capteur d’images, de manière à pouvoir mesurer la totalité du champ lumineux ainsi que ses directions. Une partie du traitement se fait par voie logicielle à l’aide d’un algorithme. Le système peut aussi capturer des images 3D que l’on peut ensuite visionner sur un écran avec des lunettes compatibles.

A noter :

La start-up Lytro (du même nom que l’appareil photo), issue des travaux du jeune chercheur de l’université de Stanford, Ren Ng, a publié sa thèse sur le sujet, en 2006. Il a reçu un financement de 50 millions de dollars lors d’un premier tour de table.

Vidéo présentation du Lytro.

A savoir :

L’appareil Lytro est proposé en trois couleurs (bleu, rouge et gris), et il est disponible en précommande au prix de 399 dollars en version 8 Go (350 photos) et 499 dollars pour la version 16 Go (750 photos). Les premiers exemplaires seront livrables à partir de début 2012.

Les photos se transfèrent grâce à une application pour Mac et bientôt pour Windows. Elles peuvent ensuite être partagées sur les réseaux sociaux, grâce à un lecteur au format Flash, hébergé par Lytro, qui permet toujours de choisir les zones à rendre nettes. C’est aussi en 2012 qu’un nouvel algorithme saura exploiter les photos pour une restitution 3D sur tout écran compatible et permettre, sur des écrans 2D de modifier la perspective.

Pour plus de renseignements : http://www.lytro.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom