L’Exo un scooter des mers non poluant, 100 pour cent impressionnant.

3
2562
photo_Exo_concept_electric_jetski
Les Exo de la société Exoconcept, sont fabriqués en France, et ne produisent aucune émission de CO2.

Présenté en avant-première à la 34ème édition du festival de la plaisance de Cannes, L’Exo conçu et imaginé par la société Française Exoconcept, basée à Valence, est un engin nautique high-tech au design futuriste et unique en son genre. En effet, ce concentré de haute technologie, adopte un système de propulsion hydrojet 100% électrique développé par Exoconcept, qui innove et permet « pour la première fois » de combiner accélérations spectaculaires, vitesse, maniabilité, précision et silence.

Caractéristiques en bref :

Grâce à son poids contenu (de 39 à 59kg) et sa taille réduite par rapport à un jetski classique (200,00 cm de long x 82,00 cm de large), il peut être facilement transporté. Disponible en trois motorisations (vitesse max de 15 à 27 nœuds, soit 17 à 31 mph), et deux gammes, soit ABS renforcé soit fibre de carbone (plus luxueuse et plus sportive) l’Exo peut accueillir de 4 à 6 batteries pour une autonomie de 1 a 2h30. De plus, trois motorisations sont proposées 5, 6 et 9,5ch. Par ailleurs, ces engins flottants dignes d’un gadget sorti tout droit d’un film de James Bond, sont personnalisables, et disponibles en plusieurs couleurs.

A noter :

Les premières livraisons sont prévues pour 2012 avec des prix débutant à 7290 euros (hors taxes et hors transport).

Vidéo présentation de du scooter Exo.

A savoir :

En plus du marché des particuliers, la société française souhaite proposer aux centres nautiques un véhicule fun et écologique spécialement conçu pour ce type d’utilisation (notamment grâce à ses batteries amovibles).

Si l’Exo vous intéresse, cliquez ici

3 COMMENTAIRES

  1. Passionné de Jetski,
    je trouve le concept innovant et c’est bien que l’on ailles dans ce sens mais on a l’air de réellement s’emmerder pour le moment…a suivre !!!

  2. Je suis absolument d’accord avec le commentaire ci-dessus : pas très excitant…
    J’ai regardé le site et aucun mot sur la technologie, la conception, la R&D, l’ingénierie.
    Le produit semble avoir été pensé sur un plan industriel et commercial (je l’espère du moins) mais quid de la validité « nautique » et « pratique » du concept. Le dessin de carène et le résultat dynamique sur l’eau sont plutôt très inquiétants.
    A suivre…

  3. ouai super ! mais il ne faut pas oublier que l’électricité n’est encore tout a fait non polluante : sa production participe pour beaucoup au réchauffement de la planète, et la fabrication des batteries est elle aussi un soucis…je ne vous parle même pas du recyclage de ces dernières, dont on ne sait pas vraiment quoi faire. et oui, « a suivre »

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom