Les Iles Chausey, bienvenue au royaume de l'éphémère.

0
859
1647-3-iles-chausey-t-seni-jpg
Chausey est un archipel normand situé dans la baie du Mont Saint-Michel à 17 km au large de Granville.

Les îles Chausey :

Prenant le contre-pied d’une expression populaire, on peut affirmer que Chausey est un paradis pavé de mauvaises intentions. Ancré à neuf milles à l’Ouest-Nord-Ouest de Granville et à une quinzaine de milles au Nord-Nord-est de Saint-Malo, l’archipel normand est en effet merveilleusement sauvage, authentique et à l’abri de bien des convoitises, puisque répertorié comme “site classé”. Cet Eden minéral se mérite, cependant. La traversée depuis le continent reste une petite aventure, pimentée d’un marnage impressionnant et de forts courants. Et, une fois sur place, ces ingrédients mêlés au chaos d’îles, de grunes, de bancs de sable, de vasières, de hauts-fonds et de chenaux tortueux nécessitent compétence nautique et navigation soignée.

Avec l’avitaillement, il faut embarquer un peu d’humilité avant de pointer l’étrave sur l’archipel de tous les superlatifs. L’expression est ici à prendre au pied de la lettre. Car Chausey, c’est le plus grand archipel d’Europe. Et les plus fortes marées du Vieux Continent.

A voir :

Le phare, le fort, la chapelle: Le premier s’est allumé pour la première fois en octobre 1847. Il lance toujours de ses 39 m de haut un éclat blanc toutes les cinq secondes, visible à 22 milles. Juste à côté de lui, le fort a reçu sa première pierre en 1859 sous le règne de l’empereur Napoléon III. Le milieu du xixe siècle a bien été une période faste pour la construction dans l’île puisque c’est de cette période que date la petite chapelle, située à mi-chemin des Blainvillais et de la grande cale.

Les tours Baudry et Lambert: Mais à quoi peuvent donc bien servir ces drôles de balises plantées près du chemin qui mènent au phare ? Et bien elles donnaient tout simplement au xixe siècle l’alignement qui séparait en deux la baie du Mont-Saint-Michel, permettant de mettre un terme aux éternelles querelles des pêcheurs locaux : à l’ouest les Cancalais, à l’est les Granvillais ! Un bateau armé par des gardes-pêche (lesquels ont donné leur nom aux dites tours) venait mouiller sur l’alignement pour faire respecter l’ordre…

Le château Renault: Construite en 1559 sous Henri II, cette austère bâtisse qui domine la plage de Port-Homard a connu bien des soucis au fil des siècles, notamment du fait des destructions dues aux troupes anglaises. Le constructeur automobile Louis Renault l’a trouvé à l’abandon lorsqu’il l’a racheté en 1922 et l’a fait entièrement restaurer.

Vidéo visite des Iles Chausey à bord du « ZIG ZAG ».

A savoir :

L’archipel est constitué d’une île principale, la Grande Île, d’environ 1,5 km sur 0,5 km pour ses dimensions les plus larges, et de 365 îlots à marée basse contre environ 52 îles à marée haute. La Grande Île n’est appelée ainsi que pour la distinguer des autres îles car, en fait, Chausey désigne à la fois l’archipel et la Grande Île, qui est la seule habitée. Malgré ses dimensions réduites, celle-ci abrite plusieurs dizaines de maisons occupées surtout en été. L’hiver, seule une petite dizaine de Chausiais, (pêcheurs, gardiens de phare…), maintiennent la vie sur l’île.

Les embarcations typiques de Chausey sont le doris, une embarcation à rames ou à moteur utilisée par les pêcheurs, et le canot chausiais, un petit bateau à voile utilisé pour la plaisance.

Personnages  célèbres :

Marin-Marie, écrivain et peintre de marine.
Bertrand Poirot-Delpech, journaliste-écrivain.

Pour en savoir plus visitez le site : http://www.ileschausey.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom