Les grandes marées libères quelques trésors oubliés.

0
482
photo_chacun-celebre-a-sa-maniere-les-plus-grandes-marees-du-siecle
À chaque grande marée, des amateurs de paléontologie, passionnés d’épaves vont scruter les plages et les fonds marins.

 

Si la marée du siècle a attiré des milliers de curieux ce week-end, les grandes marées hormis le spectacle qu’elles offrent, libèrent aussi quelques trésors oubliés. Et pas que des coquillages ou crustacés. En Vendée, par exemple, les amateurs de paléontologie en ont profité pour arpenter de nouveau un site, découvert il y a 55 ans, et renfermant une centaine de traces de dinosaures.

Un des sites considérés comme les plus importants d’Europe :

Sur ce site, on trouve notamment des empreintes en creux de 45 centimètres d’un carnassier. Une bestiole de 2,50 mètres à 3 mètres de haut, rapporte Francetvinfo qui a suivi les paléontologues dans leur balade. Avec cette centaine de traces de dinosaures, il s’agirait d’un des plus importants sites en la matière en Europe.

Un patrimoine maritime enfoui ressurgit également à chaque grande marée :

Des plongeurs passionnés d’épaves vont scruter les fonds marins. On estime à 800 le nombre d’épaves échouées entre Le Havre et Le Treport. Un patrimoine maritime enfoui qui ressurgit à l’occasion des grandes marées, comme cette épave d’un bateau de guerre américain : le Lee overman, un Liberty ship, affecté à l’effort de guerre, qui avait coulé le 11 novembre 1944. Une équipe de France 3 revient sur ces découvertes historiques (vidéo ci-dessous).

Vidéo : plage d’Octeville-sur-Mer (Haute-Normandie), un site qui, à découvert, dévoile tous ses secrets.

A savoir :

Source vidéo : http://www.francetvinfo.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom