“Les émotifs anonymes”, un film de Jean-Pierre Améris, avec Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde.

0
384
Mais comment vivre à deux, avec le même handicap, quand on ne parvient déjà pas à le vivre seul!

« Les émotifs anonymes », qui sort aujourd’hui, 22 Décembre, sur les écrans français, évoque une rencontre peu banale, celle de deux émotifs que sont, Jean-René (Benoît Poelvoorde), qui dirige une fabrique de chocolats, et Angélique (Isabelle Carré), une chocolatière qui, voulant rester dans l’ombre, s’est construite une réputation, en prenant un nom d’emprunt : « L’ermite ».

C’est la comédie Française de cette fin d’année. Entre amour et chocolat, et ambiance musicale, ce film est directement inspiré de l’expérience propre du réalisateur (primé à Cannes en 1996 pour « Les Aveux de l’innocent »), qui a participé, il y a dix ans environ, à des groupes de paroles au sein d’associations destinées aux hyperémotifs. Ces discussions ont conduit le cinéaste sur le chemin de la comédie sentimentale, tant les hyperémotifs se retrouvent dans des situations burlesques pour éviter d’affronter leurs peurs. Et c’est tout en finesse et délicatesse que Benoît Poelvoorde (Jean-René), et Isabelle Carré (Angélique), ont campé nos deux émotifs anonymes.

Synopsis :

Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. Ils tombent amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer. Hélas, leur timidité maladive tend à les éloigner. Mais ils surmonteront leur manque de confiance en eux, au risque de dévoiler leurs sentiments.

Vidéo bande annonce du film « Les émotifs anonymes ».

A savoir :

Une comédie romantique,  savoureuse, sentimentale à souhait, et émouvante.

Coup de coeur All Boats Avenue

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom