Le Trois-mâts goélette Marité : Cap sur Terre Neuve en 2016.

0
1448
photo-Carte-Marite
Ce projet est le plus ambitieux depuis la restauration du dernier terre-neuvier français : le Marité.

 

Le Marité , dernier terre-neuvier français devrait appareiller des quais de son port d’attache Granville en 2016, pour refaire la route vers l’Atlantique Nord à l’occasion du bicentenaire de la rétrocession de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon cédé à la France officiellement par l’Angleterre le 22 juin 1816. Cent quatre vingt dix ans et un océan séparent ces deux événements. Pourtant, le vénérable navire et l’archipel pourraient bien se retrouver dans quelques mois. Une navigation plus que symbolique sur les traces de son passé. Ce déplacement d’environ quatre mois a été présenté au salon Nautic à Paris, en décembre dernier, en présence de la sénatrice-maire de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Pour rappel, Marité fût lancé à Fécamp en 1923. Il effectua cinq campagnes à Terre-Neuve entre 1924 et 1929, rapportant selon les années entre 100 et 160 tonnes de morues. Il fît trois escales à Saint Pierre et Miquelon : le 9 août 1924, les 8 et 28 juillet 1928.

Caractéristiques :

Trois-mâts goélette
Longueur hors-tout : 44,90 m
Largeur : 8 m
Tirant d’air : 28 m
Tirant d’eau : 3,60 m
Surface de voiles : 650 m2

Poids : 210 tonnes
Équipage : 6 marins
Moteur : 450 cv

Capacité en mer : 75 passagers
Capacité à quai : 120 personnes
Capacité du carré : 80 personnes

Vidéo : le dernier terre-neuvier français en état de navigation.

A savoir :

La recherche de partenaires financiers pour concrétiser ce projet est lancée.

Pour plus de renseignements : http://celebrations2016.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom