Le Télégramme, l’exception bretonne.

0
357
une
Tout au long de votre vie, votre journal vous accompagne...

Edouard Coudurier Président Directeur Général du journal Le Télégramme :

« Il est vrai que les quotidiens connaissent une conjoncture difficile, marquée notamment par une érosion du lectorat. C’est préoccupant non seulement pour les entreprises de presse qui vont mal mais, plus généralement, pour l’état de la société française ».

« Sans presse solide et plurielle, le civisme se dissout, une société devient autiste et otage de ses émotions. Sur le plan capitalistique, le monde de la presse traverse une période de concentration qui pourrait nuire, à terme, au pluralisme de l’information, or, c’est une clef de voûte de la démocratie ».

« Heureusement, la Bretagne est une région où les repères identitaires et sociaux restent très forts: la densité du tissu associatif et la participation électorale, par exemple, en témoignent. C’est une région qui entreprend, qui ne se résigne jamais. C’est aussi une terre où le taux de réussite scolaire est parmi les plus élevés, où l’on lit et se cultive beaucoup, où les lecteurs sont exigeants ».

« Tout cela nous est favorable. Quant au Télégramme, c’est plus qu’une entreprise. Quand un défi se présente, tout le monde se serre les coudes. Les circuits de décision sont courts, les réactions rapides ».

Vidéo mini journal vidéo Baptisé « JT Web ».

A savoir :

Le quotidien breton Le Télégramme, basé à Morlaix, a lancé depuis (avril 2007) son site internet un mini journal vidéo d’informations locales et régionales réalisé par la rédaction. Baptisé « JT Web », ce flash d’information de 5 à 7 minutes sera mis en ligne tous les soirs à 17 heures du lundi au vendredi, a indiqué Olivier Clech, rédacteur en chef du Télégramme chargé du multimédia.

Visitez le site du média : http://www.letelegramme.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom