Le « Simplon », un bateau Suisse à vapeur, de presque 100 ans.

0
802
bateau-vapeur-simplon-photo
Au départ de Lausanne-Ouchy, le vapeur "Simplon" vous accueille pour une traversée inoubliable.

Le « Simplon » est un bateau vapeur à deux ponts, construit entre 1914 et 1919 pour la CGN (Compagnie générale de navigation sur le lac Léman), commandé en 1913 chez Sulzer Frères, Winterthour (une entreprise suisse fondée en 1834 active dans le secteur de l’industrie des machines). Ce bateau salon, vit actuellement une seconde jeunesse après 18 mois de rénovation méticuleuse. En effet, hors service depuis septembre 2009, pour procéder à la révision générale de sa machine à vapeur, considérée comme « la plus puissante de tous les lacs européens » d’après la CGN, le Simplon a effectué le 18 mai 2011, son grand retour sur le lac Léman, pour la plus grande joie de la Compagnie Suisse CGN, mais aussi des touristes désirant naviguer au fil de l’eau, comme à la belle époque.

Le Simplon est perçu comme l’un des plus grands bateaux dits « Belle Époque ». Ses dimensions sont de 78 mètres de long et 15,90 mètres de large. Sa capacité initiale était de 1600 passagers. La propulsion est assurée par une machine à vapeur à 2 cylindres compound, d’une puissance de 1400 CV, qui permet au bateau  d’atteindre une vitesse maximale de 29,5 km/h.

Vidéo bateau à vapeur « Simplon » le 21 mai 2011 à Ouchy.

A savoir :

En 1968, sa capacité est ramenée à 1000 passagers. Les chaudières sont remplacées. Deux cloisons étanches supplémentaires sont installées pour améliorer la sécurité. Une citerne de 27 000 litres est placée dans un nouveau compartiment étanche à l’arrière de la machine. La timonerie manuelle est remplacée par un appareil à gouverner électro-hydraulique. En 1981, le Simplon possède les plus puissantes machines à vapeur obliques encore en service en Europe. Son poids total en 2007  avoisiné les 483 tonnes.

Compagnie générale de navigation sur le lac Léman : http://www.cgn.ch

Pour plus d’infos sur le « Simplon » : http://fr.wikipedia.org

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom