Le Qatar prévoit de construire un nouveau port pour héberger 12.000 fans de foot sur des paquebots.

0
561
photo-Doha-Corniche
Après la Coupe du monde de handball, le Qatar doit organiser les Mondiaux d’athlétisme en 2019 et, consécration pour ce petit pays, le Mondial 2022 de football dans la ville de Doha.

Dans le cadre des investissements faramineux (190 milliards d’euros) programmés par le Qatar pour accueillir la plus prestigieuse des compétitions de football, le pays a prévu de construire un nouveau port, au sud de la capitale Doha. Coincé entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, Le Qatar a remis à flot un projet visant à héberger 12.000 fans de foot sur des bateaux de croisière lors de la Coupe du monde en 2022, a indiqué cette semaine l’office du tourisme qatari. Cette idée d' »hôtels flottants » avait été initialement évoquée il y a deux ans avant de prendre l’eau. Mais le Qatar, qui vise désormais à renforcer sa présence dans le secteur des croisières de loisir, a relancé le projet de loger dans des bateaux des spectateurs du Mondial.

La FIFA stipule que le pays hôte devra fournir d’ici 2022 au moins 60.000 chambres pour les spectateurs de la Coupe du Monde – et le Qatar s’est même engagé à mettre 100.000 chambres à leur disposition. Mais cela pourrait entraîner la construction d’un parc hôtelier pléthorique, dont une partie resterait vide une fois achevé l’évènement prévu en novembre et décembre 2022.

Vidéo : découvrez la ville de Doha au Qatar.

A savoir :

Rappelons que selon le FMI, le Qatar, pauvre il y a 50 ans, est aujourd’hui, l’un des plus riches états du monde, et qu’il est très actif sur la scène internationale depuis 2010 : investissements tous azimuts, intervention en Libye, médiation dans le dossier syrien, le tout relayé par l’influente chaîne qatarienne Al-Jazira, qui a raflé soit dit en passant, les droits TV de la Ligue 1 en France et une partie des droits de la ligue des Champions pour près de 300 millions d’euros. Par ailleurs, le fonds souverain s’est offert, entre autres, le Royal Monceau, et le PSG pour 150 millions d’euros après le club Espagnol de Malaga.

Retrouvez l’article « le futur stade de Doha, ressemble plus à une partie intime de l’anatomie féminine, qu’à un bateau traditionnel qatarien » ici

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom