Le Plastiki, un radeau-catamaran de 60 pieds, fait de bouteilles en plastique.

1
1075
Le Plastiki au départ le 4 mars 2010 de San Francisco.

Sur une idée un peu folle de David de Rothschild (fondateur de adventure ecology), le bateau, assemblé avec de la colle organique, à base de brou de noix de cajou et de sucre de canne, a été construit à l’aide de 12.500 bouteilles en plastique de 2 litres qui lui assurent 68% de sa flottabilité, et n’utilise que de l’énergie renouvelable, provenant du soleil, du vent ou de turbines marines.

Ce radeau-catamaran 100% écolo, de 60 pieds (longueur 18,28 mètres), construit à partir de milliers de bouteilles et autres déchets plastiques recyclables, entame la dernière étape de son périple entre San Fransisco et Sydney. Le Plastiki va quitter cette semaine la Nouvelle-Calédonie pour Sydney, dernière étape de son périple qui comptabilisera environ 12 000 miles nautiques, soit 22 236 kilomètres, entamé le 4 mars dernier à San Francisco. Ce catamaran recyclé, est doté de panneaux solaires, de deux minis-éoliennes et d’un mini-potager (!), et il a déjà parcouru environ 6944 miles nautiques en cinq mois.

L’expédition Plastiki a pour but de sensibiliser le grand public à l’empreinte écologique que notre consommation quotidienne laisse sur l’environnement.

David de Rothschild, fondateur de "adventure ecology".

A noter :

Le concepteur du projet, David de Rotschild, un des héritiers de la prestigieuse famille de banquiers, s’est inspiré de l’expédition Kon-Tiki que mena sur un radeau en 1947 le Norvégien Thor Heyerdahl entre le Pérou et les îles de la Polynésie. Pour « Adventure Ecology », David de Rothschild explique que l’expédition Plastiki est fondamentalement différente des autres aventures à la voile car elle démontre à l’évidence que tout est possible si l’on sort des sentiers battus, si l’on se focalise sur la durabilité et si l’on repousse les limites. La combinaison d’aventure, d’innovation et d’esprit d’entreprise, alliée à des idées astucieuses et à une réflexion cohérente en vue de trouver des solutions possibles, va en fin de compte lancer un défi aux particuliers, au monde des affaires et à l’industrie, à savoir lutter contre l’accumulation des déchets et repenser l’empreinte de l’homme sur la nature.»

Vidéo : Nouvelle-Calédonie : Nouméa, escale du catamaran écolo Plastiki.

A savoir :

En plus d’être l’animateur du programme Eco-Trip du Sundance Channel : « Le coût réel de la vie », David de Rothschild est l’auteur du « Réchauffement climatique – Guide de survie » ; et du livre The Boy, the Girl and the Tree. Il est de plus l’éditeur de Earth Matters de Dorling Kindersley.

Les marques d’approbation lui viennent du National Geographic Society à titre de « Nouvel Explorateur qui retient l’attention », du Forum économique mondial comme « Jeune Leader international » et du PNUE comme « Héros du climat ».

Le site officiel du Plastiki (en anglais uniquement) : http://www.theplastiki.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom