Le pirate philippin de Helle Vincentz : un polar terrifiant, au cœur de la piraterie moderne.

1
560
photo-couverture-Le-pirate-philippin-Helle-Vincentz
Un immense tanker croise en mer de Chine, près des Philippines. Le détroit de Malacca devrait être plus sûr que les côtes somaliennes, pourtant l’équipage est inquiet et craint une attaque de pirates.

Idée cadeau. Édité chez Prisma, « Le pirate philippin » par l’auteure Danoise Helle Vincentz (journaliste et spécialiste des questions de responsabilité sociale de l’industrie pétrolière), traduit par Catherine Renaud, et Susan Larsen, est un huis clos oppressant au cœur de la piraterie moderne…

Après « La Vierge africaine », ce nouveau volet des aventures de Caroline Kayser nous emmène dans un polar psychologique. Cette fois-ci, elle est envoyée par son employeur aux Philippines pour éviter que l’équipage d’un des tankers de sa compagnie pétrolière ne démissionne. Alors qu’elle se trouve à bord, le navire est pris d’assaut par des pirates venus de Mindanao, une île du sud des Philippines marquée par une violence islamiste presque quotidienne.

Enfermés dans un huis clos terrifiant, les membres de l’équipage révèlent peu à peu leurs véritables caractères.

Les pirates se montrent brutaux et menaçants, et Caroline est terrorisée, mais quand l’un des membres de l’équipage est sauvagement assassiné, la panique devient réelle. Au même moment, à Singapour, Michael Duncan et ses collègues de la compagnie SecureWater travaillent sans relâche pour libérer le navire. Pourtant, des questions se posent rapidement : comment les pirates savaient-ils que le bateau naviguerait sans aucune protection à cet endroit précis ? Pourquoi sa libération prend-elle autant de temps ? Et si quelqu’un ralentissait ce processus pour son propre intérêt ?…

Vidéo : présentation « Le pirate philippin » de Helle Vincentz.

A savoir :

Paru en novembre 2013, ce polar psychologique installant petit à petit, la peur,  des Philippines à Singapour, est proposé au format 14.2 x 24 cm (387 pages), au prix d’environ 18.95 euros.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom