Le Phocéa, voilier de légende, d’Alain Colas à Mouna Ayoub.

2
10913
phocea-voilier
Le Phocéa baptisé à l’origine « Club Méditerranée » est un bateau de course transatlantique en solitaire.

Historique :

Le Phocéa a été conçu pour un programme de course transatlantique en solitaire, et construit, en 1976, pour et par le navigateur Alain Colas (né le 16 septembre 1943 à Clamecy, en Bourgogne). Recordman du tour du monde à la voile en solitaire de 1973, en 169 jours sur son Pen Duick IV « Manureva », il fait construire ce navire avant-gardiste (rappelons que le bateau utilisait les énergies éoliennes, hydrauliques et solaires, et qu’il possédait un système de positionnement par satellite, un ordinateur, un fax…) par Alain-Colas-Tahiti SA (sa société) et l’architecte naval Michel Bigion (créateur de Pen Duick IV et Pen Duick V) à l’Arsenal de Toulon. Il finança le tout par une exceptionnelle capacité à solliciter des sponsors.

En 1978Alain Colas est porté disparu en mer le 16 novembre, alors qu’il participe à la Route du Rhum sur son Pen Duick IV « Manureva« . Son épouse Teura Colas hérite alors de sa société et de ses bateaux, laissés de nombreuses années à l’abandon, à Tahiti.

Le Phocéa côté luxe, côté confort :

bernard-notre-jr-ewing
Bernard Tapie, né le 26 janvier 1943 à Paris, est un homme d’affaires autodidacte.

Bernard Tapie l’a adapté aux standards les plus élevés, avec tout le goût et le luxe que son aspect extérieur exige. Sa restauration dans un chantier naval de Marseille, sous le contrôle de l’architecte Michel Bigoin, va durer quatre ans et coûter 68 millions de francs. Rien ne sera trop beau pour ce yacht, rebaptisé le Phocéa (ancien nom de Marseille) : 10 cabines doubles aux murs tapissés d’Alcantara, équipée chacune d’une baignoire construite sur mesure selon sa place dans la coque, des salles de bains ornées de plaques de marbre de 5 millimètres d’épaisseur (pour ne pas trop alourdir le bateau), un immense et somptueux salon transformable en boîte de nuit, un duplex réservé à l’armateur, composé d’une grande chambre et d’un luxueux bureau, d’ une

salle à manger pouvant accueillir 20 personnes, un salon de coiffure, un sauna, une salle de gym, un Jacuzzi ,un bar et une dizaine de cabines réservées à l’équipage. D’autres installations plus fonctionnelles complétaient l’ensemble : buanderie, chambre froide, cuisine, station d’épuration, système de dessalement de l’eau de mer d’une capacité de 9 tonnes par jour.

Le tout, évidemment, luxueusement décoré : la commode Boulle du salon est surmontée d’un immense papillon bleu, signé Bernard Buffet; une colombe de Magritte ornait la chambre de Bernard Tapie, et enfin, un paysage de Dufy faisait face à son bureau. Quant à la décoration florale, elle atteignait 53 217 francs pour la seule année 1993.

Phocéa 1988 : Record du monde de la traversée de l’Atlantique en monocoque, avec Bernard Tapie.

Caractéristiques du Phocéa :

Année de construction: 1975 à Toulon

Rénovation : rénové et réaménagé en 1999 puis en 2006.

  • Longueur : 75.12 mètres ( 246.46 ft )
  • Maître-bau : 9,6 mètres
  • Tirant d’eau : 1,72 mètres

Tonnage : 547 tjb, 458 net
Propulsion : 4 mâts, 1 moteur Diesel 12 cylindres de 1 071 ch.

  • Deux  générateurs auxiliaires.
  • Une  hélice à pas variable.
  • Puissance : 788 kW

Vitesse : environ 12 nœuds en sous régime.

  • Nb. de passagers : 12 et 15 hommes d’équipage.
  • Nb. de Cabines: 6
  • Nb. cabines doubles : 6

Voilure : 1 000 m² sur quatre mâts.

Armateur : Tranquil Ltd
Affréteur : Sete yacht Management
Pavillon : Îles Caïmans

Architecte naval : Michel Bigoin (co-créateur de Pen Duick V) .

Estimation 2007 du yacht : 25 millions d’euros (chiffre 2007).

Vidéo présentation du Phocéa en V.O.

A savoir :

Mouna Ayoub propriétaire du Phocéa :

Devenue milliardaire après son divorce de Naceur Al Rachid, Mouna Ayoub, raconte dans son livre  « La verité » comment, arrivée à Paris en 1975 pour y préparer un diplôme de gestion, elle rencontre son futur mari, celui-ci est encore une homme d’affaire loin d’être milliardaire. Mais lorsqu’elle le quitte, après 18 ans de mariage, il est à la tête de la dixième fortune mondiale.

mouna_ayoub_reference
Mouna Ayoub (arabe ??? ???) née le 27 février 1957 est une femme d’affaires libanaise.

En juillet 1997, à la suite de la faillite de Bernard Tapie ,dans ses nombreuses affaires financières, le Phocéa (qui lui coûtait 12 millions de francs par an de frais, plus 100 000 francs de frais par jour de croisière), est racheté 6 millions d’euros par la femme d’affaires milliardaire libanaise Mouna Ayoub. Elle est l’ex-épouse du milliardaire Nasser Al-Rashid, homme d’affaires promoteur immobilier Saoudien et ami personnel du roi d’Arabie saoudite, Fahd Ben Abdel Aziz Al-Saoud). Après avoir dépensé 17 millions de dollars en travaux d’aménagement et de décoration, elle en fait son adresse personnelle et propose  le Phocéa en location à partir de 210 000 € par semaine (tarif 2008).

Le Phocéa est aujourd’hui une bonne affaire rentable, puisqu’ il rapporterait à sa propriétaire, 1,52 millions d’euros par an.

Retrouvez le navigateur Alain Colas ici

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom