Le paddle-board, osez la board attitude.

1
851
surfeurs-australiens-1939-team-trial
Surfeurs sur le continent Australien lors d'un championnat en 1939.

L’harmonie avec l’océan et le respect de la nature.

Actualité :

La San Sébastian/Capbreton, la plus longue course au monde en solitaire à la rame soit 63 kms (34 milles nautiques) organisée chaque année entre Donostia – San Sébastian (Pays Basque espagnol) et Capbreton (Landes), serait annulée suite à des problèmes d’organisation. A suivre donc…

Popularisation :

La production de planches spécifiques et de rassemblements permettent à la discipline depuis quelques années de reprendre une place bien méritée à côté du surfriding, du body surf et de la pirogue. Très populaire en Australie, aux Etats-Unis ainsi qu’à Hawaii, le paddle-board connaît également un véritable essor en Europe et notamment en France comme en témoigne les diverses épreuves créées pour le championnat de Bretagne qui comporte 5 épreuves.

Le paddle-board, un sport, une culture et une discipline :

Être en forme est une assurance au moment de s´engager. La difficulté du paddle-board consiste à trouver un rythme et à ressentir la mer pour ramer en harmonie avec l’élément liquide et s’échapper intérieurement. La puissance et la capacité de navigation sont bien sûr obligatoires pour une discipline qui valorise le dépassement de soi, la solidarité et le respect de la nature.  Board culture oblige.

mbennett1959_factoryt_pcooper
Bennett une histoire de famille depuis 1956. C’est la plus vieille fabrique de surf-boards en Australie.

Les origines :

Georges Freeth fut le premier ambassadeur de la discipline. Installé sur la côte californienne ,il deviendra le premier lifeguard des Etats Unis. Pendant douze ans il sauva plus de 78 personnes de la noyade (dont sept pêcheurs japonais, ce qui lui valu la médaille d’honneur du congrès en 1909).
Dés 1920, la vie de Tom Blake, né le 8 Mars 1902 à Milwaukee (Wisconsin,USA) bascule, sa passion de l’océan associée à la découverte des lourdes planches de surf importées, lui permettent de devenir un des premiers surfeurs Californien.

Le paddle-board, principale discipline sportive du surf dans les années 30, se fera inexorablement supplanté par le surfriding. Pendant vingt ans de 1960 à 1980 le paddle-board passe dans un quasi-anonymat. Il faudra attendre le début des années 80 et le retour de la culture « waterman » pour que le paddle-board sorte de l’ombre.

Vidéo initiation au paddle-board.

A savoir :

Le mot « Waterman » vient d´Hawaii, de cette tradition du surfeur polynésien d´antan qui nageait, plongeait, pêchait, faisait  du canoë, ramait…

Le défi de nos trois championnes « Cap Odyssée 2009 » que vous retrouverez ici

Ecole Nationale de Sauvetage :
Cotentin Paddle-Board suit une démarche d’affiliation au label « Ecole Nationale de Sauvetage ».
Pour en savoir plus voici le site : http://cotentin.pb.over-blog.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom