Le navire de l’Ifremer "Pourquoi Pas" réquisitionné pour localiser les boites noires du vol AF 447 perdu dans l’Atlantique.

0
1772
pourquoipas2yd2
Le navire "Pourquoi pas" mesure 107,6 m pour une largeur de 20 m.

Actualité :

Les débris repérés à 650 km au nord des îles Fernando de Noronha, au large des côtes brésiliennes, doivent maintenant être récupérés pour voir s’ils proviennent bien de l’avion (vol AF 447 Rio de Janeiro-Paris) disparu lundi 1er juin 2009 dans des circonstances qui demeurent encore inexpliquées. Pour cela, la France a réquisitionné le « Pourquoi pas », un navire dit « tous océans », de l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) équipé du mini sous-marin « Nautile » et du robot de recherche « Victor 6.000 », capables d’intervenir jusqu’à 6.000 mètres de fond.

Caractéristique du « Nautile » :

nautile-ar

Le Nautile est un submersible conçu pour l’observation et l’intervention jusqu’à 6.000 m de profondeur.

Ce mini sous marin habité, est conçu pour l’observation et l’intervention jusqu’à 6.000 m de profondeur. Il est, notamment, utilisé pour l’intervention sur des épaves polluantes, à l’image, on s’en souvient, du Prestige, le prélèvement d’échantillons et la manipulation d’outillages spécifiques. A bord, il y a aussi le Victor 6.000, robot sous-marin télé-opéré, qui est relié par un câble au navire en surface.

Le Nautile se caractérise par une masse faible au regard de ses performances, ce qui lui permet d’être mis en œuvre à partir d’un navire support de tonnage relativement réduit et de bénéficier d’une bonne manœuvrabilité.

Caractéristique :

  • Longueur : 8,00 m
  • Largeur : 2,70 m
  • Hauteur : 3,81 m
  • Sphère habitée :
  • Équipage : 3 personnes
  • Matériau : alliage titane
  • Vitesse de déplacement longitudinale : 1,7 nœud
  • Rayon d’action à 1,5 nœud : 7,5 km
Victor-6000

Caractéristique du « Victor 6.000« .

Victor est un système téléopéré grande profondeur, instrumenté et modulaire, capable d’effectuer de l’imagerie optique de qualité, d’emporter et opérer divers équipements et outillage scientifique. Conçu principalement pour des missions scientifiques, Victor peut intervenir pour des travaux divers (assistance, plate-forme technologique). Le poste de commande intégré dans un conteneur de 20 pieds, permet d’assurer le pilotage du véhicule et le contrôle de l’ensemble du système. Il comprend 3 postes opérateurs : le pilote, le coordinateur des opérations, et le scientifique.

Caractéristique :

  • Profondeur d’intervention : 6000 m
  • Poussée : 200 kg dans toutes les directions
  • Vitesse : 1,5 nœud
  • Dimensions :
  • longueur : 2,5 m
  • largeur : 1,85 m
  • hauteur : 0,7 m
  • Poids dans l’eau 100 à 150 daN

Vidéo présentation du « Pourquoi pas ».

A savoir :

Les besoins d’hydrographie et d’océanographie de la Marine Nationale et de la communauté scientifique concourent à des activités de même nature qui favorisent une synergie entre les deux ministères de la Défense et de la Recherche pour leurs moyens maritimes. Dans ce cadre, deux navires ont été construits en partenariat entre le ministère de la Défense et l’Ifremer.

Un navire civil, armé par Genavir sous pavillon français, à usage partagé. Il porte le nom de Pourquoi pas ? en hommage au commandant Charcot. Ce navire d’une centaine de mètres, est financé à 55% par l’Ifremer et 45% par la Marine avec une utilisation répartie de 150 jours/an pour la Marine et de 180 jours/an pour l’Ifremer. Il s’agit d’un navire polyvalent équipé pour les travaux en route et optimisé pour les travaux en chantier.

Le Nautile peut être embarqué à bord de trois navires océanographiques français : le « Nadir« , « l’Atalante » et le , « Pourquoi Pas« . Ces trois navires sont équipés d’un portique arrière de 20 t capable de mettre à l’eau et de récupérer le sous-marin en toute sécurité.

Visitez le site de l’Ifremer : http://www.ifremer.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom