Le mystère reste entier autour de la disparition en mer, du Boeing 777 de la Malaysia Airlines.

2
728
photo-Carte-Malaisie
La marine vietnamienne a été la première à faire état d’un crash en mer pour le vol MH 370.

Le dernier contact avec le vol MH370 a eu lieu à 120 milles nautiques au large de Kota Bharu, sur la côte orientale de la Malaisie continentale, près du golfe de Thaïlande. Depuis, aucune trace de l’appareil! Le mystère reste entier autour de la disparition de l’avion de la Malaysia Airlines. Toutes les recherches engagées pour retrouver le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu depuis samedi matin avec 239 personnes à bord restent infructueuses. Au total, une quarantaine de navires et 34 appareils de divers pays (notamment Chine, Etats-Unis, Vietnam, Malaisie, Philippines, Singapour) participent désormais aux opérations mais aucun élément ne permet lundi de retrouver la piste du Boeing 777.

Pour l’heure, toutes les pistes permettant de donner un début d’explication à la disparition du vol MH370 se sont révélées inexploitables : la traînée de carburant repérée était celle d’un bateau, aucun message d’alerte n’est venu confirmé que l’avion aurait pu faire demi-tour, enfin les objets identifiés lundi s’apparentant à des radeaux de sauvetage se sont avérés n’être que des déchets. Une des causes les plus probables serait la désintégration en vol de l’avion.

En effet, selon une source « Le fait que nous soyons toujours incapables de trouver des débris semble indiquer que l’appareil s’est probablement désintégré à environ 35 000 pieds » (10 600 mètres), son altitude de croisière, a indiqué une source proche de l’enquête à Kuala Lumpur. Une explosion en altitude peut venir d’une décompression soudaine de l’appareil, à cause, par exemple, d’une issue mal verrouillée, d’une inflammation du réservoir de carburant, ou bien d’une bombe.

A noter :

Selon la source http://www.bfmtv.com, l’avion aurait subi des dommages importants en 2012. Le Boeing 777 qui a disparu samedi « a été accidenté en 2012 lors d’une escale à Shanghaï en Chine », affirme l’expert en aéronautique Bernard Chabbert, contacté par Europe 1. Selon lui, cet avion avait percuté un autre avion, de la compagnie China Southern Airlines, sur le tarmac de l’aéroport de Shanghaï. « Des gros travaux avaient été nécessaires pour le remettre en état et le bout de son aile droite avait été remplacé », précise le spécialiste. En revanche, à l’heure actuelle, aucun lien ne peut être établi avec la disparition de l’appareil.

Vidéo : la zone de recherche est étendue pour le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu depuis samedi matin.

A savoir :

Les premières questions se posent sur les causes du drame qui a touché le vol MH 370 entre Kuala Lumpur et Pékin. Au coeur de l’enquête, les autorités orientent leurs démarches vers des passeports volés. La Malaisie a par ailleurs lancé une enquête pour terrorisme . Le gouvernement a annoncé que les enquêteurs s’intéressent, entre autres, à quatre personnes suspectes à bord du vol MH370 faisant la liaison entre Kuala Lumpur (Malaisie) et Pékin (Chine). Mais ce vol de passeports «ne veut pas dire que les voyageurs étaient des terroristes», a ajouté un haut responsable du Département de la Sécurité intérieure du pays.

Source vidéo : http://www.france24.com

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom